France 2

22 mai 2013 08:29; Act: 22.05.2013 08:37 Print

«Détectives»: des affaires qui se gèrent en famille

par Mathilde Jarry - Cette fiction inédite tourne autour d’une seule et même passion partagée par toute une smala: l’espionnage.

La bande-annonce.

Une faute?

«On n’est pas dans la série policière comme on a l’habitude de la voir», prévient Sara Martins, interprète de Nora. Et pour cause: pas de scènes de crime, pas de commissariat, seulement un bureau moderne et une famille quelque peu déjantée qui s’occupe de régler les problèmes des gens.

Tous les membres du clan Roche sont détectives, du grand-père aux petits-enfants. Mais voilà que, contre toute attente, le patriarche du clan annonce qu’ils doivent s’associer pour des raisons financières. Nora, une ex-agent des services secrets français, débarque alors et chamboule leur petit monde bien huilé.

Déterminée et secrète, la nouvelle venue, qui n’est pas sans rappeler, dans une moindre mesure, le personnage d’Olivia Pope de «Scandal», la série américaine qui cartonne sur ABC, va devoir ramer pour se faire accepter des Roche. Et surtout de Philippe, le père, au caractère avenant et taquin. Heureusement que les opposés ont pour habitude de s’attirer...

Outre une bande originale et un générique accrocheurs, «Détectives» fait la part belle aux têtes connues, comme par exemple celle du Suisse Jean-Luc Bideau, ex-professeur loufoque dans la série «H». Ou encore celle de Philippe Lefebvre, alias Philippe Roche, vu dans «Scènes de ménage» et «Fais pas ci, fais pas ça». Tous parviennent en tout cas à se ­rendre attachants auprès du public, qui devrait les suivre à l’avenir.

A découvrir mardi soir à 20h45 sur France 2.