Série

15 mai 2018 08:42; Act: 15.05.2018 08:42 Print

«Westworld» dans la ligne de mire de PETA

par Ludovic Jaccard - La série est critiquée par l'association américaine de protection des animaux pour avoir utilisé des éléphants, lors d'un tournage.

storybild

La scène condamnée par PETA dans la série américaine. (Photo: DR)

Sur ce sujet
Une faute?

La série «Westworld» est dans la tourmente. L'association de défense des animaux PETA est en effet furieuse contre elle. La raison? Dans le troisième épisode de la saison 2, la fiction a fait intervenir deux éléphants dans la scène d'ouverture faisant référence à l'Inde coloniale. Deux personnes sont transportées sur le dos de chaque animal.

Furieuse de voir ces images à l'écran, Lauren Thomasson, responsable de l'association a écrit une lettre ouverte à HBO afin que la chaîne cesse d'utiliser des animaux dans de prochains épisodes de «Westworld» ou dans d'autres fictions. Il faut dire que dans ce même épisode figurent aussi des chevaux et plus tard dans la saison, on y verra de vrais ours.

Dans sa missive, Lauren Thomasson a rappelé les mauvais traitements infligés aux animaux sur les plateaux de tournage. «Tous les éléphants utilisés pour la télévision et le cinéma sont entraînés à travers de la domination et des techniques douloureuses dont l'utilisation de bullhooks (perches en métal
avec un crochet servant à punir l'animal en le blessant) et de tasers, peut-on lire. Cela provoque des comportements anormaux et les animaux deviennent dépressifs, agressifs et sont en mauvaise santé à cause de leur maltraitance.»

De son côté, HBO a tenté de se justifier en assurant que tous les animaux utilisés dans les séries de leur chaîne étaient traités «avec le plus grand soin et respect pour leur santé et bien-être.» Un représentant certifié pour la sécurité des animaux d'American Humane, une organisation assurant la sécurité des animaux, serait même présent sur le tournage durant les scènes avec des animaux sur le plateau de «Westworld». Pourtant, l'un des éléphants utilisé pour ce tournage avait été précédemment maltraité par ses propriétaires. Une vidéo édifiante diffusée sur le Net avait bel et bien prouvé cette triste réalité.

Du coup, PETA considère que l'organisation American Humane est une «disgrâce» et que HBO doit arrêter de se dissimuler derrière elle. L'association souligne en effet que cette organisation ne se soucie guère du traitement des animaux en dehors des plateaux de tournage et qu'elle n'interdit pas non plus l'utilisation des bullhooks. PETA rappelle également que trois chevaux sont morts sur le tournage de la série «Luck», en 2013, alors qu'ils étaient sous la surveillance d'American Humane.