Etats-Unis

12 octobre 2017 18:55; Act: 12.10.2017 18:55 Print

Donald Trump n'a pas tous les pouvoirs

Le président des Etats-Unis souhaite se débarrasser des chaînes qui ne lui plaisent pas. Mais ça va être compliqué.

storybild

Donald Trump est sûr que les médias lui veulent du mal. (Photo: AFP/Alex Edelman)

Sur ce sujet
Une faute?

Le président américain peut conclure des traités, les dénoncer, gracier des prisonniers et même opposer son veto à des lois adoptées par le Congrès. Il pensait donc qu'il lui était possible d'empêcher une chaîne d'émettre.


Sur Twitter, Donald Trump a en tout cas laissé entendre qu'il réfléchissait à suspendre la licence de diffusion de NBC. «Avec toutes les fausses nouvelles qui sortent de NBC et de toutes les autres chaînes, à quel moment est-il judicieux de contester leur licence?», s'est demandé le locataire de la Maison-Blanche. C’est Jessica Rosenworcel, membre de la Commission fédérale des communications, qui lui a répondu. «Ce n'est pas comme ça que ça marche», a-t-elle écrit sur Twitter avec, en lien, le règlement de la Commission.


Dans les faits, Donald ­Trump ne peut pas retirer sa licence à NBC. Le Premier Amendement de la Constitution américaine garantissant la liberté d'expression interdit à la Commission de censurer un diffuseur.

En Suisse, la surveillance des programmes des chaînes incombe à l’Autorité indépendante d'examen des plaintes en matière de radio-télévision. Ses membres sont élus par le Conseil fédéral, mais les sept Sages n'ont pas d'influence sur elle. La mesure la plus sévère qu'elle peut prendre si elle constate une violation du droit: proposer au Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication de suspendre la concession accordée à une chaîne, l'empêchant ainsi de diffuser des programmes.

(jfa)