Cyrille Eldin

20 octobre 2017 07:01; Act: 20.10.2017 13:00 Print

Une «connerie» de garder le nom du «Petit journal»

Cyrille Eldin ne garde pas de très bons souvenirs de son année passée à la tête de l'émission lancée par Yann Barthès.

Sur ce sujet
Une faute?

Depuis presque un mois, Cyrille Eldin anime «La case en +». Un magazine qu'il a créé et qui lui convient parfaitement. Ce n'était pas le cas du «Petit journal», qu'il avait repris en août 2016 après le départ de Yann Barthès sur TMC, et qui a été déprogrammé au début de l'été 2017.

Le journaliste est revenu sur la mauvaise saison qu'il a passée sur Canal+ entre août 2016 et juin 2017. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il regrette d'avoir accepté de succéder à Barthès. «Il n'y avait pas le décor, pas le budget, je me suis fait complètement couillonner», a-t-il dit à «GQ». Eldin s'en était pris plein la figure sur les réseaux sociaux, les internautes le jugeant au-dessous de son prédécesseur.

Le Français a tout de même fait son autocritique. Garder le nom «Le petit journal» pour le programme avait été une véritable «connerie», selon lui. Peu touché par les commentaires des téléspectateurs, Cyrille Eldin a nettement moins bien vécu les attaques de Yann Barthès, qui l'avait qualifié de misogyne, malpoli et violent, après qu'il avait menacé une journaliste de «Quotidien» d'un coup de coude si elle se mettait encore en travers de son chemin. «J'étais mal en point et c'était inutile d'en rajouter. Surtout, ses accusations ont blessé mon fils, ce que je n'ai pas supporté», a dit l'animateur.

(jfa)