Affaire Morandini

19 janvier 2017 09:48; Act: 19.01.2017 11:48 Print

Morandini à un mineur: «Tu bandes, là? MDR»

Le «20 minutes» français a pu mettre la main sur le rapport des auditions des supposées victimes de l'animateur.

storybild

L'animateur de 51 ans n'est pas encore sorti d'affaire. (Photo: AFP/Geoffroy van der Hasselt)

Sur ce sujet
Une faute?

Jean-Marc Morandini n'a plus rien à craindre de l'enquête pour «harcèlement sexuel» pour les castings douteux de sa websérie «Les faucons». Il reste toutefois au cœur d'une autre affaire, pour «corruption de mineurs aggravée».

«20 minutes» France révèle dans un article les détails des auditions des deux garçons qui accusent l'animateur. L'un d'eux, âgé de 15 ans au moment des faits en 2013, a expliqué qu'il était fasciné par Morandini. C'est après s'être rencontrés pendant l'enregistrement d'une émission que les deux hommes ont commencé à discuter via Twitter. L'animateur a alors rapidement orienté les conversations sur le sexe, demandant à l'ado s'il se masturbait.

D'après le mineur auditionné, le journaliste lui a par exemple envoyé des messages lui demandant s'il «bandait», le tout ponctué de «mdr» et de «lol». «Quelques heures plus tard, toujours dans cet échange de messages écrits, l'animateur détaille à son interlocuteur le scénario sexuel qu'il fantasme, écrit le site. «Tu t'es mis à genoux (sic)… Tu as ouvert ma ceinture. Tu as baissé le pantalon. Tu as dit: j'adore…»

Obsédé par la masturbation

Pendant sa garde à vue, Morandini aurait tenté de se défendre, expliquant qu'il était persuadé que l'ado avait 18 ans, et non 15. Pourtant, la supposée victime a affirmé que son âge était inscrit sur Twitter et que plusieurs indices laissaient comprendre qu'il était mineur.

La seconde personne entendue par les policiers a raconté que contrairement à la première, il n'avait aucune fascination pour le présentateur. Il l'a rencontré au cours d'un casting et c'est là qu'il a dû faire face à ses demandes insistantes pour qu'il se déshabille. Après plusieurs refus, l'ado de 16 ans a accepté, avant de s'enfuir lorsque Morandini lui a demandé de se masturber, chose obligatoire s'il voulait espérer décrocher le rôle pour lequel il était venu postuler.

Jean-Marc Morandini devrait être entendu à nouveau par les magistrats dans quelques semaines, après l'expertise du matériel informatique retrouvé à son domicile.

(20 minutes)