Affaire Morandini

18 janvier 2017 12:24; Act: 18.01.2017 12:24 Print

Harcèlement sexuel: enquête classée sans suite

Jean-Marc Morandini n'est plus inquiété par l'enquête sur des castings douteux pour une websérie. Il n'est pas pour autant totalement sorti d'affaire.

storybild

Cet été, des comédiens avaient dénoncé les conditions de castings d'une websérie produite par Morandini. (Photo: AFP/Geoffroy van der Hasselt)

Sur ce sujet
Une faute?

L'enquête ouverte pour «harcèlement sexuel» sur les castings controversés pour une websérie produite par l'animateur Jean-Marc Morandini a été classée sans suite par le parquet de Paris, a appris mercredi 18 janvier 2017 l'Agence France Presse de source judiciaire.

Le parquet a classé sans suite cette enquête préliminaire également ouverte pour «travail dissimulé», en raison d'«infractions insuffisamment caractérisées», a expliqué la source judiciaire.

Cet été, des comédiens avaient dénoncé dans «Les Inrockuptibles» les conditions de castings et de tournage d'une websérie produite par M. Morandini comportant des scènes osées. Cinq jeunes comédiens, dont deux avaient témoigné dans le magazine, avaient porté plainte contre l'animateur, qui reste mis en examen dans une autre affaire, pour «corruption de mineurs aggravée».

Une autre enquête, cette fois pour «corruption de mineurs aggravée» reste ouverte.

(afp)