Magazine

03 janvier 2013 05:59; Act: 03.01.2013 06:01 Print

Des parlementaires menés à la baguette

par Julienne Farine - Les caméras de la RTS ont pu filmer, en exclusivité, les répétitions de l’orchestre du Palais fédéral.

Der TV-Player benötigt einen aktuellen Adobe Flash Player: Flash herunterladen
Une faute?

L’UDC Hans Fehr et la socialiste Ada Marra à l’unisson pour fêter la verte Maya Graf: vous en rêviez? Andrea Caroni, jeune conseiller national appenzellois, l’a fait. C’est lui qui est à l’origine de l’orchestre du Palais fédéral, réunissant des élus de tous les horizons politiques unis par leur amour de la musique.

«Violon Dingue» a pu suivre cet ensemble pour le moins hétéroclite des répétitions plutôt chaotiques jusqu’à la première représentation lors de la soirée d’intronisation de la présidente du Conseil national, Maya Graf.

Rien à voir avec la politique

Ada Marra, chanteuse au sein de la formation, a tout de suite été séduite par le projet. «Il existe toutes sortes de clubs réunissant des parlementaires. Un orchestre, ça n’est pas plus bête», résume-t-elle.

Toutefois, la Vaudoise tient à souligner qu’elle n’avait aucune attente politique en rejoignant l’ensemble et que ce n’est pas parce qu’elle a donné de la voix avec Hans Fehr qu’il sera de son côté lors des votes. «Il s’agit d’une aventure humaine, rien à voir avec la politique.»

Un mois et demi après la première sortie officielle de l’orchestre, Ada Marra espère bien pouvoir renouveler l’expérience, même si cela semble compliqué. «Comme les répétitions ne doivent pas empiéter sur notre travail parlementaire, elles ont lieu à 7h du matin. Il faut être motivé.»

En grand format sur notre portail vidéo Videoportal

Der TV-Player benötigt einen aktuellen Adobe Flash Player: Flash herunterladen