«The Voice Kids»

17 septembre 2017 12:51; Act: 17.09.2017 13:52 Print

Fin de l'aventure pour les deux jeunes Romands

Océane et Valentin ont été éliminés du télécrochet après les battles, mais aucun des deux n'éprouve de déception.

storybild

Océane et Valentin sont très heureux de leur parcours dans l'émission. (Photo: Christophe Saidi/Shine/TF1/Bureau233/DR)

Sur ce sujet
Une faute?

Les battles ont été fatales aux deux Romands qui participaient à la 4e saison de «The Voice Kids», sur TF1. Samedi 16 septembre 2017, Océane et Valentin ont dû quitter l'aventure. Ni l'un ni l'autre n'ont pourtant démérité, mais leur coach - Jenifer pour Océane et Matt Pokora pour Valentin - devait faire un choix et les deux chanteurs ont décidé de poursuivre avec d'autres jeunes talents.

C'est sur le titre de Francis Cabrel «L'encre de tes yeux» qu'Océane a défendu ses chances face à Nawel et à Amandine. C'est cette dernière qui a été envoyée en demi-finale par Jenifer. Un choix qui ravit la Vaudoise de 13 ans. «Cela me fait plaisir pour elle. On était là pour partager un moment, pas forcément pour gagner. Pour moi, passer les auditions à l'aveugle était déjà un grand cap», dit-elle.

Le Genevois de 14 ans, lui, a d'abord été très déçu de ne pas avoir été choisi face à Lilou (qui a été sélectionnée par son coach) et à Marilou sur «Je ne sais pas», de Joyce Jonathan. Il a ensuite relativisé. «On se dit qu'il n'y a qu'un seul gagnant et qu'il n'y a qu'une chance sur trois d'aller en demi-finale. C'est comme ça», souffle-t-il.

Les deux jeunes Romands sont très contents d'avoir pu participer au télécrochet de TF1. L'émission leur a apporté de l'expérience, de la technique, de l'assurance, mais aussi des amis. Tous les talents de cette saison sont toujours en contact. Océane et Valentin ont prévu de se revoir, mais ils doivent encore trouver une date qui leur convienne.

En ce qui concerne leur futur, tous deux le voient, évidemment, en chanson. Ils privilégient cependant les études. Quant à participer à un autre télécrochet, l'idée ne leur déplaît pas. «Je continuerai toujours à chanter et à prendre des cours à l'école Catalyse, à Genève. Je pense faire un break dans les concours, le temps que ma voix se stabilise», confie Valentin. Océane ne ferme pas la porte à d'autres castings, « mais pour l'instant, il n'y a rien», conclut-elle.

(jfa)