Viré du 20h de France 2

18 mai 2017 21:57; Act: 19.05.2017 09:03 Print

Pujadas ovationné par ses pairs, sa cheffe impassible

Après avoir appris l'éviction du présentateur du 20h, ses collègues lui ont réservé une standing ovation de cinq minutes. Delphine Ernotte et Michel Field, eux, n'ont pas bronché.


David Pujadas reçoit une standing-ovation de... par sudpresse

Sur ce sujet
Une faute?

Les employés de France Télévisions ont été choqués d'apprendre l'éviction de David Pujadas du 20h de France 2. Delphine Ernotte, la PDG du groupe, a expliqué mercredi qu'elle avait pris elle-même cette décision, et qu'elle n'était pas liée au nouveau président de la République. Dans une ambiance pesante, la directrice s'est expliquée en conférence de rédaction, en présence de David Pujadas.

A la fin de la séance, l'emblématique présentateur a eu droit à une standing ovation de cinq minutes de la part de ses collègues, selon l'émission «Quotidien» de mercredi. Les images, très fortes, montrent toute l'émotion du journaliste, tandis que sa patronne reste impassible, bras croisés à ses côtés. Derrière, Michel Field, directeur exécutif de l'information, n'applaudit pas non plus.

Sur le web, les réactions ont fusé.
Certains internautes ont fait part de leur incompréhension face à cette décision.









D'autres ont préféré la voie de l'humour, quitte à en faire des caisses.








Mais David Pujadas ne faisait visiblement pas l'unanimité parmi les twittos. Certains n'appréciaient pas ses interviews, qu'ils jugeaient trop consensuelles.




Quelques internautes ont la dent dure contre le journaliste, à qui ils ne pardonnent pas sa réaction en découvrant les premières images du 11-Septembre. Comme le rappelle LCI, Pujadas avait alors lâché: «Ouah! Génial! C’est mieux que le Concorde quand même. On est battu, là».




(joc)