«Sharp Objects»

11 juillet 2018 15:15; Act: 12.07.2018 09:10 Print

Un univers sombre qui séduit

La nouvelle minisérie mettant en vedette Amy Adams a de quoi donner des cauchemars. Mais son scénario plaît énormément...

storybild

Amy Adams joue dans les huit épisodes de «Sharp Objects». (Photo: HBO)

Une faute?

Ambiance angoissante et mystères du passé, l'univers de «Sharp Objects» promet de donner des frissons aux télé­spectateurs. Le premier épisode de cette minisérie, diffusé sur HBO dimanche 8 juillet 2018, a déjà reçu des critiques dithyrambiques de la presse. On y relève notamment «le jeu d’actrice époustouflant» de son héroïne, Amy Adams, qui a démarré sa carrière sur le petit écran avant de cartonner au cinéma.

Dans cette fiction, adaptée du premier roman de Gillian Flynn, auteure de «Gone Girl», on suit les sinistres aventures de Camille Preaker, journaliste tourmentée qui enquête sur le meurtre d'une jeune fille et la disparition d'une autre, à Wind Gap, petite bourgade du Tennessee. Brisé par la vie, le personnage principal de la fiction est alcoolique. «Etre dans la peau de Camille, c'était un bel endroit à explorer, mais je ne voudrais pas rester y vivre», a confié l'actrice américaine de 43 ans au site ew.com.

Regardez la bande-annonce de «Sharp Objects»:

(lja)