JO 2018

09 février 2018 16:11; Act: 09.02.2018 16:12 Print

Porte-drapeau US: un pile ou face au goût amer

La lugeuse Erin Hamlin a porté le drapeau américain lors de la cérémonie d'ouverture. Mais cela s'est joué au hasard.

storybild

Erin Hamlin (à g.) et Shani Davis. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Mauvais perdant ou victime de racisme? Le patineur de vitesse américain Shani Davis a critiqué la procédure de désignation du porte-drapeau de l'équipe des Etats-Unis pour la cérémonie d'ouverture des jeux Olympiques de Pyeongchang vendredi, terminée à pile ou face par la victoire de la lugeuse Erin Hamlin.

«Je suis Américain et quand j'ai gagné le 1000 m en 2010 je suis devenu le premier Américain à réussir le doublé dans cette compétition. @TeamUSA a joué sans honneur à pile ou face pour nommer son porte-drapeau 2018. Pas de problème. Je peux attendre jusqu'en 2022. #BlackHistoryMonth2018#PyeongChang2018», a tweeté vendredi cet athlète afro-américain de 35 ans.

Le hashtag #BlackHistoryMonth2018 qui signe ce tweet évoque une tradition aux Etats-Unis: chaque année, pendant un mois, le rôle central des Afro-américains dans l'histoire du pays est mis en avant. Cette année, il s'agit du mois de février.

En ajoutant cette référence, l'athlète laisse la porte ouverte à toutes les interprétations, y compris celle du racisme. Mais la procédure de désignation du porte-drapeau qui a eu lieu jeudi était connue avant. Chacun des huit représentants des fédérations américaines de sports d'hiver disposait d'une voix et en cas d'égalité entre deux athlètes, la décision se faisait au hasard, à pile ou face.

Quatre voix chacun

Et justement, Davis et Hamlin ont obtenu quatre voix chacun, avant que la pièce ne décide en faveur de la seconde, une Américaine blanche qui a remporté la première médaille en luge individuelle pour les Etats-Unis, le bronze à Sotchi 2014.

«Le porte-drapeau du Team USA est désigné selon une procédure de sélection détaillée et parfaitement connue des athlètes», a répété vendredi à Pyeongchang le porte-parole du Comité olympique américain (Usoc) Mark Jones. «Comme toujours, il y avait beaucoup de candidats valables pour cet honneur cette année et nous sommes heureux d'avoir Erin Hamlin, qui participe à ses quatrièmes Jeux, à la tête de notre délégation lors de la cérémonie d'ouverture», a ajouté Jones.

Shani Davis, lui, est l'un des trois athlètes américains présents à Pyeongchang à participer à ses 5e JO et il est, avec quatre médailles (deux en argent sur 1500 m à Turin 2006 et Vancouver-2010 en plus de ses deux d'or), le sportif américain le plus décoré aux Jeux d'hiver.

(nxp/afp)