Automobilisme

13 juin 2018 09:13; Act: 13.06.2018 09:45 Print

E-Mobilité: la recharge du futur se prépare à Bâle

par Pascal Schmuck, Zurich - La plus grande station de recharge en Europe pour véhicules électriques devrait voir le jour à Bâle-Campagne à partir de 2023.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

Le plus grand centre de recharge en Europe pour véhicules électriques devrait être mis en fonction d'ici 2023. Il sera situé près de Pratteln (BL) sur l'A2, a dévoilé mardi Elektra Baselland (EBL), au coeur d'un futur pôle d'innovation pour la mobilité électrique qui sera dénommé «Swiss E-Mobility Hub».

Le centre mettra à disposition 280 stations de recharge, dont 60 «superchargers» qui permettront de remplir les batteries des véhicules électriques en une demi-heure. Un défi technique de taille puisqu'en cas d'utilisation simultanée, l'installation devra être capable de fournir 5,5 mégawatts. EBL prévoit d'y remédier en utilisant des batteries, voire d'occasion, c'est-à-dire des dispositifs qui ont été utilisés pour les voitures mais qui peuvent encore être utilisés pour le stockage d'énergie.

Comme l'a expliqué Urs Steiner, directeur général d'EBL, le site de Salina Raurica où sera bâti le «hub» n'a pas été choisi au hasard puisque l'A2 est empruntée chaque jour par plus de 130'000 véhicules sur l'axe nord-sud.

Le tournant de 2021

Les travaux devraient commencer à la mi-2021, c'est-à-dire l'année où la Suisse devra reprendre le droit européen plus strict limitant les émissions de CO2 pour les véhicules individuels. Le seuil sera alors fixé à 95 grammes de CO2 par kilomètre, ce qui ne pourra pas être atteint sans les véhicules électriques.

Le bâtiment de 30 mètres de haut offrira une surface au sol de 23'000 mètres carrés sur neuf étages. Le sous-sol sera destiné à la technique et au stockage des batteries. Le centre comprendra un espace pour les concept stores des principaux constructeurs de voitures électriques, un studio pour les projets de recherche, les commerces et les événements, ainsi que des espaces de co-travail pour les entreprises innovantes.

Plusieurs sources d'électricité

EBL compte tirer l'électricité pour son centre à partir du site industriel tout proche. Le courant sera principalement fourni par une centrale de chauffage au bois qui sera équipée d'une turbine à vapeur pour la production d'électricité.

Un toit solaire repliable au-dessus du bassin de la station d'épuration de Pratteln et un grand système photovoltaïque sur le toit d'une chocolaterie de Coop feront partie des fournisseurs d'électricité. La centrale hydroélectrique d'Augst am Rhein sera également impliquée.

Toujours plus de recharge rapide

Ce centre renforcera un peu plus l'offre en Suisse «qui possède l'une des densités de stations de charge les plus élevées au monde», a expliqué au Tages-AnzeigerChristoph Schreyer, chef de la mobilité à l'Office fédéral de l'énergie (OFEN). Il rappelle que des stations de recharge rapide sont actuellement en service dans 24 des 59 stations-service, et 15 autres sont en cours de planification.

En outre, un appel d'offre public pour une centaine de stations de recharge rapide sur les aires de repos est en préparation, a ajouté Christoph Schreyer.

(nxp)