Industrie automobile

12 janvier 2018 21:15; Act: 12.01.2018 21:31 Print

Une voiture sans volant ni pédales dès 2019?

Il s'agit de la «4e génération» de véhicule autonome développé par GM, qui veut mettre une version sur les routes américaines dès 2019.

storybild

GM doit déposer une demande d'autorisation pour tester un tel véhicule sur les routes. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Le constructeur automobile américain General Motors a demandé l'autorisation de pouvoir tester une voiture sans volant ni pédales dans le cadre de son programme de développement d'un véhicule autonome qu'il veut mettre sur les routes en 2019.

Selon un communiqué diffusé vendredi, la demande a été déposée auprès du ministère des Transports et concerne un «véhicule conçu dès le départ pour fonctionner de lui-même sans conducteur, volant, pédale ou contrôle manuel».

Il s'agit de la «4e génération» du véhicule autonome développé par GM, le Cruise-AV, dont le constructeur veut mettre une version sur les routes américaines dès 2019. Il est élaboré sur la base de sa voiture électrique Chevrolet Bolt.

«Nous demandons l'approbation pour mettre ces voitures sur les routes en 2019. Nous n'avons pas encore donné les détails sur où exactement mais nous testons déjà nos voitures sans chauffeurs à San Francisco, Phoenix et Detroit et nous envisageons de le faire à New York cette année», a précisé Stephanie Rice, une porte-parole du groupe dans un courriel à l'AFP.

Demande d'autorisation

GM doit déposer une demande d'autorisation pour tester un tel véhicule sur les routes, car il ne répond pas aux normes en vigueur aux Etats-Unis pour l'homologation des véhicules. Si un volant et des pédales ne sont pas obligatoires, les airbags le sont et généralement logés dans le volant du véhicule.

«Ce véhicule n'a pas de volant donc nous avons placé un airbag comme nous le faisons d'habitude pour la place du passager avant et qui apporte les mêmes garanties de sécurité», a précisé Mme Rice, en confirmant que GM avait bien l'intention de faire circuler cette voiture sur les routes américaines dans le cadre d'un programme de véhicule partagé (ride-share) dès l'an prochain.

Une première

Le premier constructeur américain entend être ainsi le premier à pouvoir mettre en circulation une voiture pleinement autonome aux Etats-Unis. Il avait notamment annoncé en avril son intention de créer plus de 1000 emplois dans les cinq prochaines années dans la Silicon Valley pour y développer les technologies nécessaires par le biais de sa filiale Cruise Automation acquise en mars 2016 et spécialisée de logiciels de technologies autonomes.

Il teste déjà sur des routes californiennes une version autonome de la Bolt mais équipée d'un volant et de pédales comme un véhicule traditionnel.

Son concurrent américain Ford vise pour sa part 2021 pour vendre un véhicule autonome et plusieurs autres grands constructeurs mondiaux comme Toyota, Mercedes-Benz, Renault-Nissan, Volvo travaillent également sur cette technologie ainsi que de nouveaux arrivants sur le marché comme l'américain Tesla.

(nxp/afp)

Les commentaires les plus populaires

  • Fred Dubois le 12.01.2018 22:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Chômage

    Et voilà des nouveaux chômeurs ! Les moniteurs dauto-écoles ! Plus de permis, de période dessai, de retrait de permis, damendes dexcès de vitesses, finit les millions engrangés graces aux radars, finit les contrôles de police! Aïe aïe aïe !Ça en fait du monde à reclasser!

  • N importe quoi le 13.01.2018 06:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    waou

    Oh super, on pourra bientot etre des legumes et se faire dicter par encore plus d electronique. Quel bel avenir, on servira plus qu a travailler pour payer l assistance ! si il reste du travail...

  • Marie le 13.01.2018 07:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Alors on en cause?

    Quand je pense que les verts pâles et la gauche en général ne veut plus entendre parler de voiture individuelle mais force à tout prix sur les transports collectifs, je rigole! Ces voitures fonctionneront bientôt sans essence ni diesel; mais que vont-ils trouver pour pourrir la vie de ceux qui ne veulent pas se mélanger à la populace pour se déplacer? Le collectivisme a tout va sous concert écolo cest fini, faudra trouver autre chose mouahahahaha

Les derniers commentaires

  • Jules Verne le 20.01.2018 00:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas avant 2080

    Je me suis renseigné. Le cerveau humain n'est pas assez développé pour qu'on lui confie la conduite d'un véhicule sur nos routes et dans nos villes. Il est certain que si toutes les voitures qui roulent actuellement sur la planète étaient conduites avec un volant, les victimes d'accidents se compteraient par millions chaque année.

  • Dino Zor le 19.01.2018 17:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Machin sur roue

    Il ne s agit pas dune voiture mais dune espèce de cabine roulante à la merci des bug électroniques et informatiques...100% confiance?

  • Thomas Tothon le 19.01.2018 17:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Progrès ok mais sécurité?

    En cas de piratage informatique; aucunes possibilités de reprendre le contrôle du véhicule ?

    • Albert Unepierre le 19.01.2018 23:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Thomas Tothon

      Depuis plus de 100 ans, c'est plutôt les pannes d'attention des conducteurs qui ne peuvent pas être rattrapées par manque de surveillance électronique.

  • NON le 19.01.2018 16:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    non

    non à cette connerie

  • Charlotte Radhott le 18.01.2018 19:58 Report dénoncer ce commentaire

    Y'a une touche "Reset" ?

    ...juste au cas oû le soft aurait un bug.