Anniversaire

17 juin 2017 08:28; Act: 17.06.2017 12:21 Print

Le Summer of Love a 50 ans

L'événement hippie souffle ses 50 bougies. Retour en vidéo sur un été plus chaud que les autres.

Sur ce sujet
Une faute?

L'été 2017 marque les 50 ans du Summer of Love, ou l'été de l'amour dans sa version française d'inspiration «Hélène et les Garçons».

Consécration du mouvement hippie, le Summer of Love voit le jour en 1967 à San Francisco sur la pelouse du Golden Gate Park, dans le quartier de Haight-Ashbury. En complet décalage avec les valeurs traditionnelles américaines, la révolution du Summer of Love prône, entre autres, les relations sexuelles libres et l'usage de drogues.

On considère généralement le rassemblement du »First Human Be-In, 14 janvier 1967, comme l'acte fondateur du «Summer of Love».

Cet happening géant rassemble des centaines de personnes sur le terrain de polo du Golden Gate Park dont les écrivains gary Snyder et Allen Ginsberg ainsi que le pape du LSD, Timothy Leary.

Au programme: un concert gratuit avec des groupes comme Grateful Dead ou Jefferson Airplane et la distribution, elle-aussi gratuite, de LSD

Mais lorsque l'été arrive, les hippies se sont multipliés comme des petits pains à Haight-Ashbury. Ils sont alors près de 100'000 à vivre l'expérience hippie.

Au Golden Gate Park, la nourriture est gratuite, tout comme les drogues, et l'amour - et surtout les relations sexuelles - libre.

L'afflux massif à Haight-Ashbury de nouveaux arrivants a néanmoins très vite posé des problèmes.

Durant l'été du Summer of Love, le quartier se détériore rapidement sous l'effet de la surpopulation. Des problèmes, bien concrets, de logement, nourriture et hausse de la criminalité sonnent le réveil de bon nombre d'hippies.

Une majorité des adeptes du Flower Power jettent simplement l'éponge et retournent à leurs études. Le 6 octobre 1967, les rescapés qui demeurent à Haight-Ashbury mettent en scène la mort du hippie, pour symboliser la fin du Summer of Love.

(nxp)

Les commentaires les plus populaires

  • Kate le 17.06.2017 10:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vous déraisonnez

    Que vient faire "Hélène et les garçons" dans cette histoire ????

  • joana le 17.06.2017 13:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    libre...

    dommage que des mouvement comme ça n'existe plus, même pour de court moment... il ne reste que des interdit...

  • Rissole le 17.06.2017 21:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La réalité

    Une immense désillusion qui se termina plutôt mal.

Les derniers commentaires

  • Rissole le 17.06.2017 21:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La réalité

    Une immense désillusion qui se termina plutôt mal.

  • joana le 17.06.2017 13:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    libre...

    dommage que des mouvement comme ça n'existe plus, même pour de court moment... il ne reste que des interdit...

    • Conte Dracul le 17.06.2017 17:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @joana

      Mais existe toujours... sauf que cela s'appelle "Festivals " et que de toute manière on trouve encore de la drogue et des moments chaud entre deux etres hunsins... ca s'est juste modernisé...

  • Kate le 17.06.2017 10:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vous déraisonnez

    Que vient faire "Hélène et les garçons" dans cette histoire ????

    • Anita le 17.06.2017 13:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Kate

      J ai éclaté de rire en lisant ça comparer ces deux choses