AMOURS

27 août 2013 15:56; Act: 29.08.2013 17:10 Print

Séduire des célibataires autour d'un plat de pâtes

Le «slow-dating» gagne toujours plus de terrain. De New York à Genève en passant par Paris, des initiatives mêlent jeux de séduction et plaisirs du palais.

storybild

En France, le «slow-dating» prend la forme de dîners où les convives dégustent des pâtes. En Suisse romande, les macarons ont davantage la cote. (Photo: Sandrine Cellard)

Une faute?

Les personnes esseulées sont ­toujours plus nombreuses à se lasser des rencontres virtuelles. Face à ce phénomène, le «slow-dating» mise sur la ­bonne chère. Ainsi à New York, on va jusqu’à chercher un partenaire en fonction de son ­régime alimentaire. Après les sites réunissant des personnes souffrant d’allergies ou des ­végétariens, le site Gluten Free Singles vient d’être lancé à l'attention de ceux qui sont touché par cette intolérance alimentaire.

«La belle et le clochard»

A contrario, les fans de spaghettis peuvent se féliciter du rachat de pastasparty.com au printemps par Meetic. Les soirées pâtes entre célibataires sont implantées dans plus de trente villes de France. On ignore si elles seront adaptées à la sauce ­helvétique. Les rencontres autour de spaghettis, qui rappellent une scène mythique du dessin animé «La belle et le clochard» se rapprochent plus du concept d’un moment convivial entre amis qu’à du speed dating. Sauf que là, les participants espèrent faire une rencontre amoureuse.

Un dimanche par mois, des dîners rassemblant sur des tables mixtes huit à dix personnes répartis en fonction de leurs âges et de leurs situations familiales. Un animateur s’occupe de mettre l'ambiance.«Ces soirées sont considérées comme du «slow-dating», s’amuse Héloïse Dion, créatrice du concept. On n’est pas en tête-à-tête avec quelqu’un, il n’y a pas d’obligation de résultat».

Un peu de douceurs

En Suisse romande, des prestations alliant gourmandise et séduction existent aussi. Spécialiste de l’organisation événementielle pour les célibataires, Swiss Affinity organise des soirées «Eat & Love», notamment à Genève, Lausanne et Montreux. Le concept? la société sélectionne un restaurant où se réunissent 8 à 16 personnes (autant d’hommes que de femmes) qui participent à des têtes-à-têtes de 15 minutes autour de tapas. A l’issue de la soirée, si deux participants désirent se revoir, les organisateurs échangent leurs numéros de téléphone portable.

Sur le même principe, MacaronVanille propose depuis trois ans des rencontres en Suisse romande. «M'ennuyant un week-end d'hiver et désireuse de me faire de nouveaux amis, j'ai tenté le défi de rassembler quelques inconnus autour d'une table de restaurant par le biais d'une annonce sur internet. Huit courageux se sont manifestés et la soirée fut amusante», explique l’organisatrice. Ainsi sont nées les soirées «macaron» destinées aux célibataires de plus de 28 ans.


(FXL/CGO)