10 février 2008 22:30; Act: 10.02.2008 22:19 Print

Du rouge aux lèvres contre le sida

Des stars, du gloss et un peu de bonne volonté, telle est la formule magique des cosmétiques MAC pour lutter contre le Sida.

Sur ce sujet
Une faute?

La fondation MAC Aids fête cette année les 110 millions de francs apportés à la recherche contre le HIV. Une somme engrangée grâce à la vente de l’un des produits phares de la marque, le rouge à lèvres Viva Glam. Cette action est un travail de longue haleine, qui a vu le jour en 1994, pour soutenir les individus touché par le sida dans le monde entier. Lors de la création du premier rouge à lèvres Viva Glam, les fondateurs de la marque ont pris la décision que l’intégralité des recettes des ventes de ce produit serait reversée pour la lutte contre le sida.

Comme malheureusement bien souvent, une dose de bonne volonté ne suffit pas, les publicitaires ont du mettre le paquet pour que le produit soit sans cesse sous les feux de la rampe. Ainsi, le bâton de rouge s’est offert des ambassadrices de charme telles que Mary J. Blige, Lil’Kim, Christina Aguilera, Chloë Sevigny, Eve ou Dita Von Teese. Depuis la semaine dernière, c’est la pimpante Fergie, chanteuse de Black Eyed Peas, qui a pris la relève. La belle sera dès le mois d’avril le visage de Viva Glam VI.

L’initiative lancée par MAC Cosmetics n’est pas un cas à part. Le mois dernier, l’enseigne suédoise H&M, supportée par Rihanna ou encore le rappeur Timbaland («20 minutes» du 6 janvier), lançait une collection dont le gain des ventes sera reversé à la recherche contre le virus HIV. La mode, parfois, n’est pas que superficialité.

Winnie Covo