Suisse

23 octobre 2017 11:55; Act: 23.10.2017 13:14 Print

La nouvelle campagne contre les infections sexuelles

Les cas d'infections comme la syphilis, la chlamydiose ou la gonorrhée sont en hausse en Suisse, alors que le nombre de cas de VIH se stabilise.

Nouvelle campagne pour le «safer sex».
Une faute?

L'année dernière, le nombre de cas de syphilis a bondi de 15% en Suisse à 733, ceux de gonorrhée de 20% à 2270 et ceux de chlamydiose de 8% à 11'013 cas, a indiqué lundi l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) dans son bulletin hebdomadaire. Pour la deuxième année consécutive, le nombre de nouveaux cas de VIH s'est en revanche stabilisé, avec 542 cas déclarés en 2016.

Le message de prévention reste le même depuis 30 ans, celui d'une sexualité plus sûre («safer sex») pour réduire les risques d'être contaminé, a expliqué devant la presse Simone Eigenmann, responsable de la section prévention de l'OFSP. Mais le «safer sex» ne s'applique plus seulement au VIH. Avec la recrudescence des autres infections sexuellement transmissibles, il est devenu plus complexe et n'est plus le même pour tous.

Deux semaines de campagne

Le message a été adapté en conséquence et précisé. L'usage du préservatif reste le principal moyen d'éviter la transmission du VIH et de réduire les risques des autres infections. La nouveauté mise en exergue dans la campagne de l'OFSP est la création d'un nouvel outil, le «safer sex check». Elaboré avec des experts, celui-ci se base sur un questionnaire anonyme qui offre des recommandations individualisées en fonction de sa propre sexualité.

La campagne LOVE LIFE a démarré lundi pour deux semaines. Elle comprend des affiches et des spots diffusés dans les grandes gares. Des bannières ont été mises en place sur Internet et les réseaux sociaux.

Il est difficile de dire quelle est la hausse réelle des cas d'infections sexuellement transmissibles en Suisse parmi tous les cas détectés, a relevé Daniel Koch, chef de la division des maladies transmissibles à l'OFSP.

L'augmentation constatée ces dernières années s'explique principalement par les progrès dans les analyses de laboratoires. Certaines infections qui n'étaient pas détectées auparavant le sont désormais. Les personnes à risque se font en outre dépister plus souvent.

Inégalité

Pour ce qui est de la répartition des maladies, elle reste déséquilibrée. La gonorrhée, la syphilis et le VIH touchent davantage les hommes, soit respectivement 79%, 89% et 78% des cas déclarés. Les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes sont les plus touchés. Les infections à chlamydia concernent en revanche davantage les femmes (67% des cas).

Le VIH et les infections sexuellement transmissibles restent des thèmes majeurs de santé publique, a précisé M. Koch. Les conséquences d'une infection au virus du sida restent lourdes. Les maladies sexuellement transmissibles ont des effets graves si elles ne sont pas détectées suffisamment tôt.

Le «safer sex check» a coûté 120'000 francs à l'OFSP, a indiqué Mme Eigenmann. L'OFSP dispose de 2 millions de francs par année pour sa campagne de prévention LOVE LIFE. https://www.lovelife.ch/fr/

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • Sébastien D. le 23.10.2017 16:25 Report dénoncer ce commentaire

    C'est mon point de vue personnel:

    Pour éviter d'attraper des saloperies de maladies, misez tout sur la fidélité, il n'y a rien d'autre de mieux.

  • Zara Mosquita le 23.10.2017 16:05 Report dénoncer ce commentaire

    Bien... mais la campagne loupe la cible

    Enfin on parle aussi des autres MST. Et on rappelle qu'être infecté par le VIH, c'est être malade à vie, avec un traitement lourd à vie... Par contre, ce qui m'embête, c'est que ces campagnes "hot" risquent juste de rater leurs cibles. Ceux qui sortent, qui ont facilement des rapports "d'un soir", savent déjà tout ça et se protègent. Par contre, les plus de 50 ans ou les plus jeunes qui sont timides, ne s'identifieront pas aux personnages des affiches et des vidéos et continueront de penser : "OK, je n'ai pas/pas eu cette vie sexuelle débridée, je ne suis pas concerné".... Dommage.

  • Une Militante Deçue le 23.10.2017 14:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Faut rhabiller mémé

    Je suis pour la prévention, mais là ça devient beaucoup trop érotique (voir porno) pour la voie public. J'ai des enfants et là je vois pas comment je vais pouvoir esquiver le sujet du sexe avec ma fille de 6 ans. Je suis sincèrement déçue par cette campagne. À part parler de sexe je ne vois pas où est la prévention (depuis quand met-on une capote sous la douche?!)

Les derniers commentaires

  • Adeline le 28.10.2017 13:11 Report dénoncer ce commentaire

    Aide toi le ciel t'aidera!

    pour vivre heureux, vivons couchés avec le bon partenaire! sans oublier de prendre et fixer son ombrelle?!

  • Sébastien D. le 23.10.2017 16:25 Report dénoncer ce commentaire

    C'est mon point de vue personnel:

    Pour éviter d'attraper des saloperies de maladies, misez tout sur la fidélité, il n'y a rien d'autre de mieux.

    • Vivant le 23.10.2017 18:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Sébastien D.

      Pour éviter de vivre tu peux aussi t'enfermer dans un monastère. Il ya la vraie vie et la théorie. L'amour c'est la vraie vie.

    • un frère le 23.10.2017 19:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Vivant

      Votre commentaire est très rigolo... Les personnes ne s'enferment pas dans un monastère. Ils choisissent d'y rentrer. Ils font cela par amour... Ils ont une vie magnifique. Ils sont parfaitement heureux. La prochaine fois, avant d'écrire, réfléchissez...

    • Geoffrey le 23.10.2017 19:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Vivant

      La fidélité ça veut dire de vraies relations et tellement meilleur sans protection !

    • Si Filice le 23.10.2017 21:40 Report dénoncer ce commentaire

      A. Dégueuler

      Tout ce beau monde qui va et vient sans aucun contrôle dans notre pays et que les belles et les beaux se tapent durant juste une soirée et ben c'est normal que ces indivus chopent des "maladies", c'est bien fait pour eux ! Mais pourvu qu'ils ne les transmettent pas à d'autres par "malice" ! ouai ça c'est déjà vu ce genre de truc.

    • Duke le 24.10.2017 11:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Sébastien D.

      Le problème, c'est que l'Homme, comme tout mamifère de cette planète, n'est pas fait pour la monogamie, c'est contraire à ses gènes...

    • Vivant Sainement le 24.10.2017 21:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Vivant

      Tu parles d amour ou de baise bestiale et enragée?

  • Bier chair Muesli le 23.10.2017 16:11 Report dénoncer ce commentaire

    Croix sang lune noire

    C'est incroyable certains ne sont pas choqué que l'on vendent du dentifrice ou du café à moitié à poil par contre là c'est choquant voir limite hors de propos... non mais allô quoi ( décidemment la tant décriée Nabilla n'est pas plus tarte que 95% de gens de cette planète).

  • Zara Mosquita le 23.10.2017 16:05 Report dénoncer ce commentaire

    Bien... mais la campagne loupe la cible

    Enfin on parle aussi des autres MST. Et on rappelle qu'être infecté par le VIH, c'est être malade à vie, avec un traitement lourd à vie... Par contre, ce qui m'embête, c'est que ces campagnes "hot" risquent juste de rater leurs cibles. Ceux qui sortent, qui ont facilement des rapports "d'un soir", savent déjà tout ça et se protègent. Par contre, les plus de 50 ans ou les plus jeunes qui sont timides, ne s'identifieront pas aux personnages des affiches et des vidéos et continueront de penser : "OK, je n'ai pas/pas eu cette vie sexuelle débridée, je ne suis pas concerné".... Dommage.

  • Babylonne Bruleras Encore 1 Fois le 23.10.2017 15:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Monde immoral et abjecte!

    Marre de voir ces pubs dégeulasses!

    • Sébastien D. le 23.10.2017 17:40 Report dénoncer ce commentaire

      @Babylonne Bruleras Encore 1 Fois...???

      Vous trouvez qu'une femme et un homme ou un homme et une femme qui s'embrassent sur une pub est dégueulasse ? Il ne vous en faut pas beaucoup pour vous hérisser les poils de travers, car n'y a rien de choquant là dedans, c'est tout naturel. Mais quand votre copine ou votre femme vous embrasse, vous lui dites aussi qu'il faut rester pudique, car c'est immoral, abjecte et dégueulasse de s'embrasser ???Mais je me marre grave.

    • Kiki le 24.10.2017 02:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Sébastien D.

      Cest sûr on se marre tous ! Tes trop drôle Seb !!!!