Tendances

24 mars 2014 09:31; Act: 24.03.2014 15:38 Print

Avis de blogueuses pour se vêtir ce printemps

par Jason Huther - Alors que les plus connues des chroniqueuses présentent les collections des marques, trois Romandes donnent leur avis sur les tenues des beaux jours.

Voir le diaporama en grand »
Priscilla Rossi a 25 ans. Cette blogueuse française installée à Genève tient le site mercredie. «Les birkenstock, on les adore ou on les déteste», samuse la blogueuse. Elle considère quelles sont léquivalent estival des runnings, «ces baskets portées à toutes les sauces ces derniers mois». Et pour ceux qui les trouvent trop banales? «Chic rime désormais avec nonchalance, ne sous-estimez pas le potentiel de ces sandales!» son conseil?«Les porter avec un blazer et pantalon droit ou avec un tregging en cuir». Pour habiller le haut, la jeune femme retient le perfecto "Veine" de chez Sandro. «Sa coupe à la fois rock et cintrée viendra sublimer n'importe quel look, affirme-t-elle. Que l'on soit plutôt romantique adepte des robes en dentelles ou bien classique en slim et t-shirt 100% coton.» Elle relève la couleur, très printanière et douce qui contraste avec les blousons noirs, «très bikers». Alison Liaudat a 24 ans et est établie à ­Vevey (VD). Sa page s'intitule bangbangblond. «Les couleurs pastel sont mon gros coup de coeur de cet été, en particulier le rose pâle. Ça change du flashy et je trouve que c'est splendide sur un bronzage», explique la chroniqueuse qui relève aussi un changement dans les matières. «Nous avons l'habitude de porter en été des choses souples et légères. Il y aura un peu de nouveauté cette année, avec des tenues plus rigides et dans des tissus plus hivernaux, comme le néoprène.» Elle cite une minijupe évasée Asos. «J'aime les couleurs super flashy et trend de ce maillot», s'enthousiasme la jeune femme. La matière ici aussi épaisse. «Cest finis le simple maillot noir. Je trouve que cest bien pour se faire voir sur la plage.» Les soeurs Olivary sont installée d'Yverdon-les-Bains: Tania, 24 ans et Angela, 26 ans animent le site stradivariusisters. «Nous avons apprécié les couleurs fraîches, autant pastel que néon, avec une pointe de noir, assez inhabituelles pour des collections printemps-été», s'enthousiasment les soeurs qui donnent en exemple les robes de la collection Mara Hoffmann. «C'est le genre de tenue que je porterais pour aller à la plage, comme pour me rendre en soirée», affirme Angela. Les deux jeunes femmes sont sensibles aux découpages géométriques «très festifs» de ce modèle coloré. «Nous avons aimé la couleur de la robe rouge de Ester Ebner». Elles estiment que le camaïeu de rouge-mandarine sera a l'honneur la saison prochaine. «Ce qui est parfait avec ces couleurs, c'est qu'elles vont autant à un teint clair que foncé», affirment-elles.

Une faute?

De nombreuses auteures connues de blogs sont enrôlées par différentes maisons de confection ce printemps. L’enseigne haut de gamme de H&M, & Other Story, a par exemple fait appel à la Parisienne ­Jeanne Damas, qui s’illustre dans un clip humoristique. La Londonienne Charlotte Groene­veld s’est quant à elle associée à Pimkie.

Pour beaucoup de modeuses, vivre de leur passion, ­comme ces «stars» de la discipline, est un rêve. «Dans le monde, peu y parviennent», explique la Veveysanne Alison Liaudat. Ces fashionistas sont néanmoins une cible privilégiée des marques. Elles sont des relais bien moins coûteux que les espaces publicitaires. «Nous ne sommes pas rétribuées en argent, mais parfois avec des produits», relate Angela Olivary, d’Yverdon-les-Bains. La difficulté est de ne pas se laisser submerger par les sollicitations. La clé du succès? «Sélectionner ce qui colle à son style, à l’esprit du blog», note la Genevoise Priscilla Rossi qui, malgré plusieurs milliers de lecteurs, souhaite que sa passion reste un hobby.

Pour les lecteurs de «20 minutes», ces trois femmes donnent leur avis sur ce qu’il faut porter ­cette saison.