Environnement

17 juillet 2017 12:13; Act: 17.07.2017 12:24 Print

Biodiversité: la Suisse très loin de ses objectifs

Les organisations de protection de la nature relèvent que malgré un plan lancé il y a 5 ans, un seul objectif sur 18 a été atteint.

storybild

80% des tourbières - ici à Rothenthurm (SZ) - sont dégradées alors qu'elles sont protégées par la Confédération. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Cinq ans après le lancement de la stratégie biodiversité en Suisse, «pratiquement rien ne s'est passé», selon les organisations de protection de la nature. Sur les 18 objectifs fixés par le Conseil fédéral, un seul peut être atteint d'ici à 2020.

Le résultat est encore pire que ce que l'on pouvait attendre, écrivent BirdLife Suisse, Pro Natura et le WWF lundi dans un communiqué. A l'appui, un nouveau rapport illustrant que le déclin de la biodiversité se poursuit inexorablement. «Le seul objectif que la Suisse peut éventuellement atteindre est celui de la sylviculture».

Le bilan intermédiaire des activités en faveur de la biodiversité est sans appel: sur les 120 objectifs partiels de la stratégie, 14 ont bénéficié de mesures suffisantes pour pouvoir être atteints. Et le plan d'action proposant des mesures claires n'est toujours pas publié, relèvent les organisations.

Aires protégées

Concernant les aires protégées, par exemple, «la Suisse est depuis des années en queue du peloton des nations européennes». Au niveau quantitatif, un «misérable 0,1 pour mille de la superficie du pays a été ajouté aux surfaces prioritaires dévolues à la biodiversité».

Quant à la qualité des aires en question, elle ne s'est pas améliorée: 80% des tourbières et 30% des bas marais, «pourtant protégés par la Constitution», sont dégradés. En cause: entretien lacunaire, assèchement et apports d'azote de l'agriculture et du trafic.

Des paroles aux actes

BirdLife Suisse, Pro Natura et le WWF demandent au gouvernement de passer des paroles aux actes en assumant ses responsabilités. Il doit publier un plan d'action avec des mesures concrètes qui permettent d'atteindre les objectifs fixés. Un plan qui soit «à la hauteur des défis que la Suisse doit relever».

Entre autres, les défenseurs de l'environnement réclament la prise en compte de la biodiversité dans la planification de la production énergétique et dans les politiques économiques.

Quant aux subventions nuisibles à la biodiversité, elles doivent être abandonnées, supprimées par étapes ou réformées. Et il convient de renforcer la prise de conscience de tous les acteurs qui bénéficient des services des écosystèmes.

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • Jili le 17.07.2017 12:41 Report dénoncer ce commentaire

    Sauver la nature ne rapporte rien

    C'est toujours la même chose.. le seul problème, c'est l'argent. LE problème qui engendre les autres... LE problème que personne ne veut régler. Mais bon, continuons de fermer les yeux, laissons la nature se faire détruire et continuons de perdre tout ce qu'on peut perdre... ça sauve l'économie et c'est mieux il parait.. Trop aliénés pour accepter à la réalité.

  • crocodile22 le 17.07.2017 14:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Merci pour la cohérence et l'efficacité...

    En Valais, les tétras-lyre et les lagopèdes alpins sont en fort déclin. Le Service de la chasse, de la pêche et de... la faune a établi quelques aires de protection, mais ces oiseaux peuvent être tirés à la chasse. Les cerfs sont massacrés (plutôt que régulés) car on les accuse de détruire les forêts alors qu'ils sont tellement dérangés qu'ils ne peuvent plus paître dans les prairies et les clairières. Les chamois sont en grand déclin mais les 2500 chasseurs valaisans les tirent. Les grands prédateur n'ont plus suffisamment de proies (chassées) et on regrette qu'ils attaquent des moutons. Etc.

  • peter le 17.07.2017 13:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est le moment pour arracher les invasives

    Tout citoyen peux aider: Ne pas tolérer des plantes dans son environnement direct (jardins) qui sont sur la lire noire (infoflora.ch) par example arbre a papillon. Sortez de chez vous, et arracher des plantes tel que l'Impatience Glanduleuse qui vont bientôt produire des graines. Pour les enseignants: apprenez aux jeunes les plantes à combattre. Pour l'armée: combattez l'invasion en cours au lieux d'un ennemi imaginaire

Les derniers commentaires

  • Anonyme le 19.07.2017 16:12 Report dénoncer ce commentaire

    Chacun peut agir

    Bon sur Geneve pas mal de projets sont mis en oeuvres comme le recyclage des flacons en plastique non PEt hé oui c'est en test , un quartier éco , des jardins de quartiers une exploitation géothermique prévue en 2020 pour tout un quartier, des lieux restauratifs avec un circuit court et collaboration avec des petits paysans locaux.Une adresse des produits terroirs et de proximités qui livre en vélo la région donc ce n'est pas l'inertie. Nettoyage du lac etc...Mais tout ceci c'est une question de responsabilité individuel et les collectivités.

  • morgan le 18.07.2017 09:06 Report dénoncer ce commentaire

    Ils préfèrent le béton

    C''est ce qu'on appelle jeter le manche avant la cognée. Ils ont beaucoup d'idées nos politiques, mais quand il faut les mettre en oeuvre, ils ont peur de se salir les mains. Et de plus, ça ne paie pas assez, alors vous pensez!......

  • Homo horibilis le 17.07.2017 22:29 Report dénoncer ce commentaire

    La splendeur du déni

    Et après on nous demande d'être des optimistes idiots pour l'avenir !

  • Oliver Gern le 17.07.2017 18:32 Report dénoncer ce commentaire

    Pauvre pays

    La Suisse est toujours plus intéressée pas le fric que par la nature... pauvre pays que le miens...

  • gnevois81 le 17.07.2017 17:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    gonatura

    il faudrait fermer des vallées entières.. creer des grandes zones ou la faune serait protégée et crér un tourisme d'observation et de préserver... il manque juste de la vision et de la volonté de nos politiques

    • Asquipic le 17.07.2017 18:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @gnevois81

      rases ta jungle de béton et plantes des forêts dans ta ville avant de vouloir préserver ailleurs que devant ta porte! ps. nettoie le lac aussi

    • Butterfly le 17.07.2017 19:31 Report dénoncer ce commentaire

      Un monde meilleur

      ....et des fleurs de prairies sur ton balcon et/ou dans ton jardin .......Respecter les saisons pour l'agriculture et arrêter les serres chauffées