Allemagne

04 août 2014 14:57; Act: 04.08.2014 16:09 Print

L'art contemporain trouve chaussure à son pied

par Emmanuel Coissy - Une exposition présente des plasticiens pour qui les pompes sont une forme d’expression. L’événement a débuté en marge d’une foire internationale de la chaussure.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Des bottines taillées dans les pattes velues d’un cheval trônent sur un piédestal; la corne du sabot est rehaussée de balles de révolver. Nous ne sommes pas dans la boutique d’un créateurs de chaussures de luxe mais dans la galerie d’art Petra Nostheide-Eÿcke à Düsseldorf. Depuis jeudi passé jusqu’en septembre, l’espace présente les travaux de douze artistes contemporains dont le point commun est leur fascination pour le soulier.

Parmi les plasticiens réunis à l’exposition «Art Shoes», il y a l’Allemande Iris Schieferstein dont nous venons d’évoquer une création, mais aussi sa compatriote Svenja Ritter. Cette dernière brode des escarpins avec des paillettes et des piquants, ce qui évoquent les gestes de la haute couture. En réalité, ses pièces s’avèrent être des instruments de torture pour qui les chausse. De cette manière, elle dénonce la douleur à laquelle s’astreignent les victimes de la mode.
Les autres artistes présents, venus des Pays-bas, du Royaume-Uni et de Roumanie, sont, eux, plus tendres avec cet accessoire de mode qui à leurs yeux est un objet de fétichisme universel.

L’événement a débuté en marge de GDS, une des principales foires mondiales de la chaussure, qui a eu lieu ce week-end dans la même ville. Selon presse allemande, la manifestation a dévoilé quelques tendances de 2015: la sobriété, la patine et la couleur unie. Les cuirs exotiques et le doré sont out!