Art

03 octobre 2011 15:41; Act: 03.10.2011 16:43 Print

Studio Harcourt débarque à Genève

Le mythique studio de photo parisien, qui a immortalisé tant de stars du show business, s'installe dans une joaillerie genevoise pendant une semaine.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

Tout un chacun peut se prendre pour une star de cinéma en se faisant photographier au Studio Harcourt. Mais ce privilège s'offrira plus particulièrement aux Genevois du 6 au 11 octobre dans la joaillerie Fabergé à condition de débourser 1460 francs pour un portrait (seul ou en couple). Ce tarif comprend bien sûr la coiffure, un maquillage sophistiqué et la retouche. Ici point de numérique. Seul l'argentique a droit de cité. Le client choisit son portrait sur planche contact et reçoit un tirage bordé de blanc rehaussé de la signature Studio Harcourt.

Depuis 1934 déjà

Depuis 1934, le Studio Harcourt est le passage obligé de l'élite. Toutes les vedettes de cinéma s'y sont fait tirer le portrait. En 1990, le ministère français de la culture a racheté le fonds de photos de la société, composé de 5 millions de négatifs allant de 1934 à 1991 représentant plus de 500'000 personnes dont 1'500 personnalités. Si son prestige est indéniable, l'entreprise a néanmoins connu des revers de fortunes au cours des dernières décennies. L'idée d'une équipe itinérante est un moyen de trouver de nouvelles ressources.

Le style Harcourt se caractérise par une photo en noir et blanc cadrée très près du sujet. Ce dernier est magnifié: il est pris sous son meilleur angle, éclairé par une lumière de projecteurs de cinéma généralement latérale ou en halo créant un clair-obscur, sur un fond gris-noir. Le sujet pose dans une attitude neutre, arborant un très léger sourire, sa tenue doit être sobre. Le but: l'image doit sembler intemporelle.

(eco)