Innovation

15 avril 2014 12:30; Act: 15.04.2014 17:16 Print

Un designer met les pieds dans la fondue

par Emmanuel Coissy - Fabriquer des pantoufles en trempant ses pieds dans du PVC liquide: c'est l’idée que le jeune créateur japonais Satsuki Ohata a présenté à la Design Week de Milan.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

On savait les touristes nippons férus de notre plat national. Mais pour l’heure, aucun citoyen du Pays du Soleil Levant n’avait exploité le principe de la moitié-moitié afin de produire des chaussures. Eh bien, Satsuki Ohata l’a fait! La semaine dernière, le designer indépendant, âgé de 34 ans, a présenté son principe appelé «Fondue Slipper» lors de la Design Week de Milan, où son succès a été complet. Il fallait voir les nombreux curieux s’agglutiner devant son stand du Salone Sattelite, un espace dévolu aux jeunes créateurs.

Un principe en développement

L’idée est simple mais révolutionnaire dans l’industrie de l’habillement. Il suffit de tremper ses pieds nus dans une bassine pleine de PVC liquide puis de laisser sécher la matière à même la peau. En résultera une paire de pantoufles uniques. «J’ai voulu introduire un nouveau concept de création de chaussures. Je l’ai baptisé «Fondue Slipper» parce que le principe est identique à celui du mets au fromage.» Un seul hic néanmoins: «Pour le moment, je dois encore utiliser un moulage de mon pied, car le durcissement optimal s’obtient quand on soumet le PVC à une température de 200 voire 300 degrés.» Gageons que la technologie vaincra ce « léger » inconvénient.

C'est souple mais pas beau

Il n’empêche, le Tokyoïte est déjà en train de produire un kit à usage domestique: «Une fois le développement achevé, chacun pourra fabriquer ses propres souliers. Ils s’ajusteront parfaitement et pourront être portés à l’intérieur comme à l’extérieur. La matière a assez de souplesse pour que le client puisse plier la voûte plantaire et courir.» Reste aussi à améliorer l’aspect, qui, à ce stade, n’est pas très esthétique.