Web

20 janvier 2013 16:45; Act: 20.01.2013 16:53 Print

Google souhaite collaborer plus avec les éditeurs

Tout éditeur suisse a le choix de laisser ou non ses pages internet reproduites par l'intermédiaire de Google. L'introduction d'un droit de protection serait dommageable pour internet et l'économie du pays.

Sur ce sujet
Une faute?

Dans une interview publiée dimanche dans la «SonntagsZeitung», le responsable du moteur de recherche répond ainsi aux éditeurs suisses demandant que Google passe à la caisse lorsqu'il répercute des contenus médiatiques dont il n'est pas l'auteur. Google souhaite néanmoins collaborer davantage avec les éditeurs, a précisé Patrick Warnking directeur de Google Suisse.

En novembre dernier, les éditeurs suisses avaient demandé l'introduction d'un droit de protection contre l'utilisation par Google de leurs productions accessibles en ligne. Ils exigeaient des mesures analogues à celles protégeant les sociétés de télévision ou l'industrie musicale.

En Suisse comme dans d'autres pays, les éditeurs reprochent également à Google d'encaisser des recettes publicitaires sur des contenus que le moteur de recherche se procure sans les payer. A ce sujet, Patrick Warnking se dit favorable à la conclusion d'un accord de coopération avec les éditeurs suisses, sur le modèle de l'arrangement négocié au mois de décembre en Belgique.

(ats)