Jeux vidéo

09 novembre 2017 07:50; Act: 09.11.2017 14:39 Print

La chasse aux nazis reprend aux Etats-Unis

«Wolfenstein II» offre une traque infernale aux suppôts de Hitler en Amérique du Nord.

Une faute?

Le pionnier des jeux de tir à la première personne avait retrouvé un nouveau souffle en 2014 avec «The New Order», dans une uchronie où le IIIe Reich a remporté la Seconde Guerre mondiale. «The New Colossus» se déroule deux ans plus tard et le joueur dirige le capitaine William «B. J.» Blazkowicz, laissé pour mort dans le premier volet. Le niveau initial permet de l’incarner alors qu’il est convalescent dans un fauteuil roulant mais encore capable de tenir un Uzi dans chaque main. Cette entrée en matière complètement insensée donne tout de suite le ton.

Avec son côté série B totalement assumé, cette suite irrévérencieuse permet de visiter des lieux emblématiques des Etats-Unis, de Roswell aux gratte-ciel imposants de Manhattan en passant par La Nouvelle-Orléans inondée. Le but: déclencher la seconde grande Révolution américaine et nettoyer les rues de la vermine nazie emmenée par Frau Engel grâce à un arsenal explosif. Fusils à pompe, carabines, pistolets-mitrailleurs, grenades et autres joyeusetés ne sont pas de trop pour repousser les hordes de nationaux-socialistes armés jusqu’aux dents. A noter la possibilité d’utiliser deux armes différentes dans chaque main, idéal pour être efficace aussi bien à courte qu’à longue portée.

Bien servi par une jouabilité nerveuse entrecoupée de dialogues savoureux et, parfois, bouleversants, «The New Colossus» se déguste du début à la fin.

(mmi/20 minutes)