États-Unis

04 janvier 2013 14:12; Act: 04.01.2013 15:09 Print

Brûler des jeux vidéo pour lutter contre la violence

Une association du Connecticut, Etat où a eu lieu la tuerie de Newtown, va mettre sur pied le 12 janvier une opération «jeux vidéo violents contre chèque-cadeau».

View more videos at: http://nbcconnecticut.com.

Sur ce sujet
Une faute?

Après la fusillade de Sandy Hook, qui a fait 26 morts, dont 20 enfants, dans une école du Connecticut, l'association Southington SOS organise le 12 janvier une journée de collecte de jeux vidéo jugés trop violents pour les jeunes. Les participants reçoivent un chèque-cadeau en échange de chaque produit déposé, rapporte NBC. L'association indique également que les films et les disques violents seront aussi acceptés. Tout ce qui aura été récupéré sera ensuite brûlé à la déchetterie. Certains médias avaient, le jour après la fusillade, établi un lien entre la passion du tueur pour les jeux vidéo violents et ses actes.

Si Southington SOS n'accuse pas ouvertement les jeux vidéo d'avoir provoqué la tuerie de Newtown, elle veut surtout lutter contre la violence en général. «Nous n'accusons pas les jeux vidéo violents d'être la cause du massacre de Newtown, affirme Southington SOS dans un communiqué, relayé par francetvinfo. Nous dénonçons simplement le fait que de tels jeux, mais aussi la télévision et le cinéma, alimentent jour après jour un flux continu de violence et de mort. Tout cela contribue à une augmentation de l’agressivité, de la peur, de l'anxiété, et désensibilise nos enfants aux actes violents.»

«Eh... regarde, un singe à trois têtes!»

Cette opération fait bondir le vice-président de Swiss Interactive Entertainment Association (SIEA), Nicolas Akladios: «Je trouve une nouvelle fois que l’on déplace le problème. Les armes sont clairement mises en cause mais on arrive à accuser les jeux vidéo, sans prouver qu’un lien existe entre le geste d’Adam Lanzer et les jeux vidéo. C’est un peu comme dans le jeu «Monkey Island». Un personnage qui a fauté détourne la conversation en criant à son interlocuteur: ‘Eh regarde... un singe à trois têtes’. C’est une réaction typique et inquiétante qui s’attaque à une culture. On a brûlé des livres dans les années 1930 et on voit où ça nous a menés. C’est une approche obscurantiste et fausse du problème. Est-ce que cette association est prête à racheter tous les jeux vidéo violents des Etats-Unis? Est-ce qu’elle en a les moyens? Sûrement pas. Ce n’est que du spectacle.»

Quant à Southington SOS, elle veut surtout privilégier le dialogue entre les enfants et leurs parents en ce qui concerne leur consommation de jeux, films, etc. «Nous conseillons d'abord aux parents de regarder à quels jeux jouent leurs enfants. Nous leur demandons de mieux comprendre ce qu'ils font, et d'en discuter ensemble. Si les familles estiment qu'il n'y a pas de problème, tant mieux», estime le responsable, relayé par Polygon.

Pour l'anecdote, Southington SOS s'est inspirée de la démarche d'un pré-ado de 12 ans de Newtown qui avait décidé de se débarrasser de ses jeux vidéo violents, après l'enterrement d'un camarade de son frère.

(adi)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Mélo le 04.01.2013 16:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Nimportnawak

    Pis bientôt ils vont brûler des big mac pour lutter contre l'obésité puis des glaces pour lutter contre le diabète et tant qu'à faire, des mini-jupes pour lutter contre la prostitution!? Quand comprendont-ils enfin que l'habit ne fait pas le moine!?

  • Patrick le 04.01.2013 14:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et si on réfléchissait avant ...?

    A mon avis, interdire la vente d'arme à feu à tout va serait une bien meilleure idée que celle de brûler des jeux vidéos ... Mieux vaut qu'ils tuent les gens dans les jeux qu'en réalité ... Ah ces américains non mais je vous jure

  • m.jean le 04.01.2013 16:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    blereaux

    ce nest pas un CD qui a buter 26 gamains. est avec vos missils vous avez tuer combien d'enfant...? a chuut sa y faux pas le dire

Les derniers commentaires

  • Linebeck le 07.01.2013 14:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Constatation

    11'000 mort par arme à feu en Amérique contre seulement 11 au Japon. les japonais jouent peu? À interressant !

  • Bibice le 06.01.2013 11:24 Report dénoncer ce commentaire

    age minimum à respecter

    Que les ages recommandés soient déjà respecté. On ne doit pas laisser un enfant jouer avec un jeu déconseillé à des moins de 18 ans comme on les empêcherait de regarder de la pornographie. Il y a mieux à faire pour ces jeunes esprits.

  • steph le 04.01.2013 17:01 Report dénoncer ce commentaire

    pfff

    Qu'ils brûlent leurs armes plutôt.....

  • Mélo le 04.01.2013 16:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Nimportnawak

    Pis bientôt ils vont brûler des big mac pour lutter contre l'obésité puis des glaces pour lutter contre le diabète et tant qu'à faire, des mini-jupes pour lutter contre la prostitution!? Quand comprendont-ils enfin que l'habit ne fait pas le moine!?

  • La Liberté De Penser le 04.01.2013 16:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Suisse laïque

    GtaV sort bientôt. Un jeu très violent, qui me permet de garder mon calme dans une société de fanatiques religieux. Sans jeux, j'irais faire des cartons sur les passants. ABE

    • Chris. le 04.01.2013 16:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      Hein?

      Vos propos ne tiennent absolument pas la route...sans jeu violent vous iriez faire des cartons sur les passants ? Allez voir un psy...et que Dieu vous bénisse !