Jeux vidéo

13 juin 2018 19:16; Act: 13.06.2018 19:16 Print

Un Suisse brille au tournoi de «Fortnite» de l'E3

L'un des meilleurs joueurs du monde du jeu incontournable d'Epic Games vient de Fribourg. «20 minutes» a rencontré Kinstaar juste avant qu'il entre en scène à Los Angeles.

storybild

Duong, alias Kinstaar, est un des meilleurs joueurs de Fortnite du monde. (Photo: 20 minutes)

Sur ce sujet
Une faute?

Il y a encore quelques mois, Duong, 18 ans, alias Kinstaar, n'aurait jamais imaginé jouer le tournoi caritatif de «Fortnite» réunissant 50 gamers et 50 célébrités et organisé par Epic Games durant l'Electronic Entertainment Expo devant des millions de spectateurs. Et il s'est permis le luxe de finir respectivement top 2, top 1 et top 26 des trois sessions. Et, surtout, de battre les meilleurs, dont le redoutable Ninja, futur vainqueur du tournoi avec son binôme Marshmello, lors du deuxième round. «20 minutes» l'a rencontré juste avant qu'il entre dans l'arène, enfin, au Banc of California Stadium à Los Angeles, rien que ça.

Ça fait combien de temps que tu joues à Fortnite?
Kinstaar: Depuis novembre 2017.

Comment es-tu arrivé à un tel niveau?
De l’entraînement. Je me suis inspiré de quelques gros joueurs. Et à force de les regarder, j’ai appris des astuces.

Tu fais beaucoup de tournois?
J’ai participé à tous ceux qui ont eu lieu en France.

Est-ce que «Fortnite» te permet de gagner ta vie?
Grâce au livestream, oui.

Tu penses continuer encore quelques années?
Il y a de grandes chances oui.

Et Fribourg, c’est de l’histoire ancienne?
Non, quand même pas. C’est là d’où je viens.

Tu faisais des études?
J’ai fait un apprentissage de gestionnaire de commerce de détail pendant une année, puis j’ai arrêté. J’étais dans une station-service et je détestais les nocturnes, alors j’ai arrêté.

T’as combien d’abonnés sur Twitch?
En fait c’est une chaîne et toute l’équipe est dessus. Actuellement on doit être vers les 120'000 je pense.

Et qu’en est-il de YouTube?
Nous avons tous une chaîne perso sur YouTube et actuellement je dois être aux alentours des 300'000.

Tes impressions avant ce tournoi? L’année dernière tu pouvais t’imaginer venir jouer un jour à l’E3?
Jamais je ne pensais arriver là un jour. Comparé à Gotaga ou Skyyart (ndlr: des joueurs français célèbres), je ne suis personne.

Ton premier Top 1 c’était quand?
En novembre, le jour où j’ai commencé à jouer à «Fortnite». C’était sur PC, mais je n’ai pas de préférence, c’est une question d’habitude.

Tu jouais à d'autres jeux avant?
Oui, sur PC. A des jeux de tirs comme «Counter-Strike», etc...

Est-ce que tu joues à d’autres jeux en parallèle?
Non, pour l’instant je me concentre sur «Fortnite», à raison de 6 à 8 heures d’entraînement par jour. On entraîne chaque ville, pour bien connaître les endroits. Savoir où on peut attendre l’ennemi et où il peut nous attendre. C’est vraiment important ça.

Quels sont tes conseils pour les jeunes qui veulent jouer à «Fortnite»?
S’inspirer des bons joueurs. Regarder comment on joue. C’est comme ça que j’ai appris le plus en tout cas.

Qu’est-ce qui fait la différence entre un joueur lambda et un grand joueur comme toi qui peut se targuer d’être là aujourd’hui?
Je ne sais pas moi-même comment j’ai fait pour atterrir ici. C’est forcément à cause de mon niveau de jeu, car au niveau de ma popularité, c’est pas encore ça. Pour l’améliorer il faut construire sa communauté, se faire connaître par d’autres personnes, avoir des gens qui nous taguent sur Twitter.

Et sur Twitch, tu fais combien de sessions par semaine?
Je joue 3 heures par jour, du lundi au dimanche. Je fais de midi à 15 heures.

Et tu vis où actuellement?
A Tours, chez un patron de Solary, la boîte où je travaille. Il m’héberge actuellement, mais samedi prochain on va aller signer mon appartement.

(20 minutes)