Jeux vidéo

02 novembre 2017 10:08; Act: 07.11.2017 10:13 Print

Mario décroche les lunes dans sa nouvelle odyssée

Le plombier bedonnant fait une entrée fracassante dans le catalogue de la Switch grâce à sa casquette magique.

Une faute?

A vingt ans d'écart, l’arrivée de «Super Mario Odyssey» sur la console hybride de Nintendo procure le même effet que son ancêtre sur la N64. A savoir une excitation sans pareille face à l'ingéniosité des développeurs de la firme nippone qui parviennent encore surprendre ses aficionados, et tous les joueurs finalement, avec des idées tout simplement géniales. Un véritable tour de force pour une licence vieille de plus de trente ans.

Si l’histoire ne paie pas de mine, il faut de nouveau libérer la princesse Peach des griffes de l’abominable Bowser, le gameplay gagne en profondeur grâce à la présence de Cappy, un chapeau magique qui permet d’être utilisé comme une arme, une plate-forme, mais, surtout, de prendre possession d’une cinquantaine d’ennemis ou d’éléments de la quinzaine de niveaux que compte l’aventure. Ces diverses métamorphoses offrent une palette incroyable de mouvements à accomplir pour décrocher les centaines de lunes indispensables pour se déplacer d’un monde à l’autre.

Mis à part quelques rares ralentissements, «Super Mario Odyssey» est le genre de jeu qui porte une console à lui tout seul, grâce notamment à son level design incroyable, sa jouabilité riche et variée et ses nombreuses surprises dissimulées un peu partout.

(adi/20 minutes)