Jeux vidéo

12 juillet 2012 11:25; Act: 12.07.2012 11:33 Print

La nouvelle console Ouya fait un carton

Le projet d'une future console de jeux open source sous Android, vendue moins de 100 dollars, a créé un énorme engouement sur le site de financement Kickstarter.

Une faute?

Microsoft, Sony et Nintendo ont-ils du souci à se faire? Une nouvelle console de jeux pourrait en effet commencer à faire de l’ombre à leurs Xbox, Playstation et Wii. Car, il n’aura fallu que huit heures au projet Ouya pour récolter la somme de 950'000 dollars sur le site de financement collaboratif Kickstarter, alors que ce montant devait être atteint en un mois. Un record pour ce site de crowdfunding!

Pourquoi un tel engouement de la part des internautes? Tout d'abord, le prix de cette console de salon a un prix très compétitif, puisque l'appareil ne coûtera que 99 dollars (97 francs) lorsqu’il sera commercialisé en 2013.

Ensuite, tournant sous Android 4.0, elle permet de jouer à des jeux free-to-play, à savoir des jeux gratuits financés par la publicité ou un système d’achat de biens virtuels. Elle joue aussi et surtout la carte de l'open source. Contrairement aux systèmes de consoles fermés actuels, le fabricant encourage en effet les bidouilleurs à proposer des modifications matérielles de la console.

Des spécificités qui enthousiasment certains développeurs comme Adamm Saltsman, créateur du jeu Canabalt: «La perspective d’une console ouverte et abordable, en voilà une excellente idée».

Quant aux autres caractéristiques, la console Ouya embarque un processeur quadri-cœurs Tegra3, 1 GB de RAM et 8 GB de mémoire Flash. Elle se connecte en HDMI au téléviseur et dispose d'une manette de «gamer».

Jeudi en fin de matinée, le projet avait récolté plus de 3,800'000 dollars. Ce chiffre risque bien d'augmenter encore au vu de l’attrait que suscite la machine dans le monde.

(man)