Cryptomonnaie

06 décembre 2017 07:56; Act: 06.12.2017 07:56 Print

Jackpot pour les ennemis jurés de Mark Zuckerberg

Les jumeaux Winklevoss ont fait fructifier l’argent issu de leur participation à la création de Facebook.

storybild

(Photo: Keystone/Craig Ruttle)

Sur ce sujet
Une faute?

A défaut d’être milliardaires grâce à Facebook, Tyler et Cameron Winklevoss le sont virtuellement grâce au bitcoin. Les deux frères américains ont eu le flair de conserver les 11 millions de francs investis il y a 4 ans dans un bitcoin au plus bas.

Ils avaient placé dans la cryptomonnaie une partie des 65 millions de francs gagnés après un procès relatif à la paternité de Facebook. Avec leur camarade d’université Divya Narendra, les jumeaux avaient touché cette somme pour leur participation à la création du réseau social de Mark Zuckerberg.

Depuis, ils sont devenus des acteurs majeurs sur le marché de la cryptomonnaie. Tout ne leur a pas toujours souri. Les «Winklevii» avaient notamment investi 1,5 million de francs dans BitInstant, une plateforme d’échange dont le patron a été arrêté en 2014.

Cette année, ils ont tenté en vain de faire reconnaître un fonds indiciel coté dévolu au bitcoin (ETC). Le gendarme boursier américain a mis son veto, invoquant des risques de fraude. L’aval de l’autorité aurait ouvert la voie à des investissements institutionnels dans le bitcoin. Cela aurait laissé une chance aux ex-champions d’aviron de pouvoir régater avec Mark Zuckerberg, leur meilleur ennemi, dont la fortune est estimée à plus de 70 milliards de francs selon Forbes.

(laf)