iPhone X

13 septembre 2017 11:44; Act: 13.09.2017 11:44 Print

Un moment de flottement lors de la démo de Face ID

La présentation du nouveau système biométrique de l'iPhone X a été laborieuse mardi, lors de la keynote d'Apple, en raison d'une fonctionnalité de sécurité.

Sur ce sujet
Une faute?

Le nouveau système biométrique Face ID de l'iPhone X n'a pas connu le meilleur des lancements mardi, lors de la keynote d'Apple au Steve Jobs Theater, à Cupertino. Présenté par Phil Schiller, vice-président du marketing chez Apple, comme «la meilleure solution et la plus simple» pour déverrouiller un iPhone, mais aussi pour s'authentifier et effectuer des paiements, le système de reconnaissance faciale a mis dans l'embarras Craig Federighi, vice-président de l'ingénierie logicielle, monté sur scène pour en faire une première démo. Face ID n'a en effet pas fonctionné du premier coup lors d'une tentative de déverrouillage de l'iPhone X avec son visage.

«Voici l'iPhone X, pour le déverrouiller il suffit de le regarder et de balayer avec le doigt vers le haut», a-t-il dit. Mais ce premier essai s'est soldé par un échec. «Essayons encore une fois», a-t-il continué sans se laisser démonter, mais encore une fois sans succès, l'appareil lui demandant cette fois d'entrer manuellement son mot de passe. Un «bug» dû à une fonctionnalité de sécurité déjà active avec l'ancien capteur d'empreintes digitales Touch ID. Pour le réactiver, le système demande en effet d'entrer le mot de passe, lorsque l'appareil a été redémarré ou que le système biométrique n'a pas été utilisé depuis plusieurs heures. Ce n'est qu'au troisième essai, avec un autre smartphone, que Face ID a finalement fonctionné comme prévu.

Sur les réseaux sociaux, le nouveau système de reconnaissance faciale n'a pas manqué de faire réagir les internautes, avec des blagues faisant notamment référence au personnage d'Arya Stark de la série «Game of Thrones» qui est capable de changer de visage.






Pour info, Face ID est censé fonctionner aussi dans le noir et grâce au «machine learning», il est capable de s'adapter aux changements du visage de l'utilisateur. Selon Apple, il y a une chance sur un million (contre 1 sur 50000 avec Touch ID) pour qu'une autre personne puisse déverrouiller l'iPhone X avec Face ID à la place de son légitime propriétaire.

(man)