Etats-Unis

12 octobre 2017 07:45; Act: 13.10.2017 07:13 Print

Bug dans l’info: Google ne s’offre pas Apple

L’agence financière Dow Jones a été victime de la diffusion inopinée d’une nouvelle fantaisiste.

Sur ce sujet
Une faute?

Google ne rachètera pas Apple pour une bouchée de pain, les salariés ne seront pas tous réunis au siège de la firme à la pomme et Steve Jobs n’a pas négocié le deal avant sa mort. C’est pourtant en substance le message qui est apparu mardi sur le flux de l’agence d’information économique Dow Jones l’espace de deux minutes, a rapporté le site 9to5mac.

Les pirates ont pour une fois rapidement été mis hors de cause. «Les articles, qui n’ont jamais été destinés à la publication, ont été accidentellement publiés dans le cadre d’un test technique, a dû platement s’excuser William Lewis. Je prends extrêmement au sérieux la publication par inadvertance et par erreur de ces éléments.» Le patron du Dow Jones a promis un audit interne sur les processus technologiques et les nouvelles.

L’impact a cependant été limité, loin de la rumeur publiée cet été par l’agence Bloomberg sur un prétendu bridage du modem de l’iPhone 8 qui avait coûté 50 milliards de francs de capitalisation boursière à Apple. Le cours de l’action a brièvement grimpé de 156 à 158 dollars l’espace des deux minutes critiques, avant de retrouver sa valeur initiale. Seuls quelques algorithmes se seraient laissé piéger par l’information, dont le contenu n’avait pas de quoi semer l’ombre d’un doute chez un trader expérimenté. Plus forte capitalisation boursière actuelle à près de 800 milliards de francs, Apple ne pouvait pas se faire racheter pour 9 milliards de francs par Google, coté sous le nom d’Alphabet.

(laf)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Ouèsava le 12.10.2017 08:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais oui...

    Aujourd'hui, les trader expérimentés sont des boites grises dans les sous-sols de Wall Street. Deux dollars, c'est bon à prendre, sans aucun doute, et certains algorithmes auront déclenché de vraies opérations.

  • Deny le 12.10.2017 09:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Business, business

    Un test grandeur nature pour analyser la réaction, non... pas possible !?

  • Raoulito le 12.10.2017 11:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et oui

    Notre monde fou ne va-t-il pas quand même vers la société unique à terme ? Ce qu'on voyait jadis dans les films de science fiction...

Les derniers commentaires

  • Raoulito le 12.10.2017 11:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et oui

    Notre monde fou ne va-t-il pas quand même vers la société unique à terme ? Ce qu'on voyait jadis dans les films de science fiction...

  • Deny le 12.10.2017 09:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Business, business

    Un test grandeur nature pour analyser la réaction, non... pas possible !?

  • Ouèsava le 12.10.2017 08:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais oui...

    Aujourd'hui, les trader expérimentés sont des boites grises dans les sous-sols de Wall Street. Deux dollars, c'est bon à prendre, sans aucun doute, et certains algorithmes auront déclenché de vraies opérations.

  • why not le 12.10.2017 08:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    voir au delà des limites

    Dommage.... j'adore l'idée !