Suisse

23 mai 2013 10:26; Act: 23.05.2013 11:47 Print

Les données dans le «cloud» sont vulnérables

Le Conseil fédéral met en garde contre la sauvegarde de données dans le nuage, les documents ainsi conservés ne sont pas à l'abri du regard indiscret d'autres personnes ou même d'Etats.

Une faute?

Des programmes additionnels permettent cependant de rendre des services tels que Dropbox ou Skydrive plus sûrs. Les services de sauvegarde de données dans le nuage permettent de conserver et synchroniser des documents de manière permanente. Ces derniers sont ainsi utilisables partout que cela soit avec un ordinateur, un smartphone ou une tablette, pour autant qu'un accès à internet soit disponible.

Parmi les plus connus de ces services figurent entre autres Dropbox, Skydrive, iCloud. A chaque modification apportée à un dossier se trouvant sur le PC, ceux-ci effectuent automatiquement une sauvegarde sur internet. Un autre ordinateur ou un smartphone peut ensuite télécharger ces documents puis les archiver une nouvelle fois avec les éventuelles modifications qui leur auront été apportées.

Les utilisateurs de ces services dans le nuage disposent ainsi en tout temps de données entièrement actualisées. Picasa ou iCloud fonctionnent à l'identique pour les photographies, un cliché pris avec un smartphone étant immédiatement sauvegardé sur le réseau des réseaux. Outre une copie des photographies, ces offres permettent aux amis et à la famille de les visionner immédiatement.

Gratuité et perte de contrôle

D'autres services tels que Google-Docs ou Microsoft Office 365 vont encore plus loin, leurs utilisateurs étant en mesure d'écrire un document ou une feuille de calcul d'un tableur directement sur internet à partir du navigateur web. Ce type d'offre ne nécessite plus de disposer d'un programme de traitement de texte ou d'un tableur sur l'ordinateur, la seule nécessité étant un accès au réseau des réseaux.

Toutefois, la gratuité d'une grande majorité de ces services se paie au prix d'une perte de contrôle des utilisateurs sur leur sphère privée. En effet, ceux-ci ne contrôlent plus totalement leurs documents qui sont pris en charge par une entreprise étrangère et stockés également à l'étranger.

Et la confiance des utilisateurs envers leur prestataire de services et l'Etat dans lequel ces derniers sont basés, soit essentiellement les Etats-Unis, ne les met pas à l'abri d'un vol de mots de passe ou l'utilisation par autrui de failles dans la sécurité. Le plus sûr reste donc d'éviter de sauvegarder des documents confidentiels dans le nuage.

Il en va d'ailleurs de même avec le courrier électronique, un document confidentiel envoyé de la sorte étant aussi sauvegardé sur les serveurs du prestataire de ce service. D'autant plus que certains, dont Google avec l'offre gratuite gmail, passent en revue les courriers pour y repérer automatiquement des mots clefs et y insérer de la publicité très ciblée.

Chiffrer les documents sensibles

Mais en chiffrant les documents avant qu'ils ne soient transférés, il est possible de bénéficier du confort des services dans le nuage tout en préservant sa sphère privée. Un tel cryptage des données, lequel les rend illisibles tant pour le prestataire de services que des tiers, est particulièrement recommandable pour les utilisateurs de Dropbox et Cie.

Pour ce faire, les applications les plus connues sont notamment le logiciel gratuit Boxcryptor. Le programme cloudfogger représente une alternative. Ceux qui ne souhaitent protéger que certains documents sauvegardés dans le nuage ou leur courrier électronique peuvent se tourner vers le logiciel 7-zip. Attention toutefois à ne pas oublier de communiquer, de préférence par téléphone, le mot de passe nécessaire au déchiffrement.

Un nuage personnel

Mais la solution la plus sûre consiste à disposer de son propre nuage privé. Pour ce faire, il suffit de brancher un disque dur réseau au routeur internet de la maison. Appelés NAS pour network attached storage, ces solutions de sauvegarde en réseau sont disponibles à partir de 150 francs.

Des fabricants de NAS tels que Western Digital, Synology ou Zyxel, entre autres livrent leurs appareils avec des logiciels et des apps pour smartphones permettant d'accéder aux données conservées en tout lieu et tout temps.

Le logiciel gratuit ownCloud va lui encore plus loin. Installable sur un PC, un NAS ou une station internet louée, il offre des fonctions analogues à celles de Dropbox. Même avec ces solutions, la confidentialité des données exige toutefois que les utilisateurs veillent à ce que leur ordinateur ne soit pas attaqué par un cheval de Troie en mesure par exemple de pêcher les mots de passe. Il convient aussi de se méfier de réseaux sans fil publics sur lesquels des tiers peuvent s'emparer de données qui ne sont pas cryptées.

(ats)

Fragen und Antworten rund um die Kommentar-Funktion
«Warum dauert es manchmal so lange, bis mein Kommentar sichtbar wird?»

Unsere Leser kommentieren fleissig - durchschnittlich gehen Tag für Tag 4000 Meinungen zu allen möglichen Themen ein. Da die Verantwortung für alle Inhalte auf der Website bei der Redaktion liegt, werden die Beiträge vorab gesichtet. Das dauert manchmal eben einige Zeit.

«Gibt es eine Möglichkeit, dass mein Beitrag schneller veröffentlicht wird?»

Wer sich auf 20 Minuten Online einen Account zulegt und als eingeloggter User einen Beitrag schreibt oder auf einen Kommentar antwortet, der wird vorrangig behandelt. Hat ein eingeloggter User bereits viele Kommentare verfasst, die freigegeben wurden, so werden seine neuen Beiträge mit oberster Priorität behandelt.

«Warum wurde mein Kommentar gelöscht?»

Womöglich wurde der Beitrag in Dialekt verfasst. Damit alle deutschsprachigen Leser den Kommentar verstehen, ist Hochdeutsch bei uns Pflicht. Sofort gelöscht werden Beiträge, die Beleidigungen, Verleumdungen oder Diffamierungen enthalten. Auch Kommentare, die aufgrund mangelnder Orthografie quasi unlesbar sind, werden das Licht der Öffentlichkeit nie erblicken. (oku)

«Habe ich ein Recht darauf, dass meine Kommentare freigeschaltet werden?»

20 Minuten ist nicht dazu verpflichtet, eingehende Kommentare zu veröffentlichen. Ebenso haben die kommentierenden Leser keinen Anspruch darauf, dass ihre verfassten Beiträge auf der Seite erscheinen.

Haben Sie allgemeine Fragen zur Kommentarfunktion?

Schreiben Sie an feedback@20minuten.ch
Hinweis: Wir beantworten keine Fragen, die sich auf einzelne Kommentare beziehen.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Suurah le 23.05.2013 12:19 Report dénoncer ce commentaire

    Sans blague, quel scoop....

    Ben oui quand on veut tout avoir partout et tout le temps, ça veut dire utiliser le cloud, avec ses conséquences !! Faut déjà que les gens soient conscient de ça et accepte ou non de s'y soumettre. Après ce qui m'ennuie, c'est les gens "qui s'en fiche par ce qu'ils n'ont rien à cacher". Ils se rendent pas compte que ça va trop loin ? et qu'un jour on s'en prendra à leur liberté même s'ils n'ont rien à cacher et que ce sera trop tard pour réagir ?

  • PATCH1233 le 23.05.2013 11:57 Report dénoncer ce commentaire

    POGOPLUG - nuage perso

    Il y a aussi POGOPLUG... très bien et facile... perso j'utilise ceci depuis 3 ans et c'est génial

  • Snif Snif le 25.05.2013 21:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    SOS

    Ben moi je n'y comprends rien,faut qu'on m'explique. Peut- être trop âgée et pas assez intéressée.ca veut dire quoi NAS et tout ce tsointsoin?Ne vous foutez pas de moi je suis une pauvre nian nian!!!

Les derniers commentaires

  • Snif Snif le 25.05.2013 21:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    SOS

    Ben moi je n'y comprends rien,faut qu'on m'explique. Peut- être trop âgée et pas assez intéressée.ca veut dire quoi NAS et tout ce tsointsoin?Ne vous foutez pas de moi je suis une pauvre nian nian!!!

  • Maslintcho le 24.05.2013 22:32 Report dénoncer ce commentaire

    Nous ne sommes pas tous des geek!

    En vous lisant, nous sommes tous des experts en informatique et en sécurité, prêt à passer nos nuits à faire des choses "croustillantes" pour garantir la confidentialité de nos données. Alors pourquoi les prestataires de service cloud continuent-ils à exister? Parce que le cloud cest simple et rapide à utiliser. Un autre avantage du cloud cest quils emploient des experts en matière de sécurité. Il faut toutefois savoir quil ny a pas de "free lunch" comme disent les américains. Il existe des prestataires de service cloud en Europe/Suisse, par contre ils sont plus cher que les américains

  • Johann le 23.05.2013 20:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    WUALA

    Je vous conseil Wuala, un serveur cloud en suisse, crypté et il synchronise depuis le dossier sur votre ordinateur. Et y a même l'application pour smart phone.

  • Keryan le 23.05.2013 16:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le NAS est une très bonne solution !!

    Concernant le vol matériel, je fais remarquer qu'il existe des systèmes de sécurité solides sur les nas. Et pour finir, un NAS permet d'exploiter la musique dématérialisée et le streaming vidéo :-).

  • Sonny le 23.05.2013 14:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cloud = zéro

    et ils vous faut une information de notre Berne fédérale pour vous rendre compte que le Cloud c'est pas sûr... ben bravo... !!!