13 février 2008 23:01; Act: 13.02.2008 23:05 Print

Côté bibliothèque en ligne, Vaud en connaît un rayon

La Bibliothèque cantonale universitaire de Lausanne se dédouble petit à petit en ligne à l’aide de Google.

Une faute?

Plus de 15 000 ouvrages de la Bibliothèque cantonale et universitaire (BCU) de Lausanne sont accessibles depuis le monde entier en intégralité sur Google Recherche de livres (book.google.ch). Les internautes peuvent lancer des requêtes ciblées, consulter les publications en ligne ou les télécharger. Les ouvrages antérieurs à 1867 sont libres de droits.

A terme, un total de 100 000 livres de la BCU seront à disposition. Le service de Google compte déjà plus d’un million d’exemplaires issus des universités les plus prestigieuses. Google prend en charge les frais de numérisation en échange de l’intégration des versions numériques dans son service. L’exemple de la BCU, pionnière francophone en la matière, est suivi attentivement en Suisse romande, notammment à la Bibliothèque de Genève où on est en train de définir la politique en la matière.

A Fribourg, faute de moyens, seuls pour l’instant certains documents en rapport avec le canton sont numérisés au «coup par coup». «Tout ce qui est libre de droit est sur le web», explique Pierre Buntschu, chef du secteur informatique à la bibliothèque fribourgeoise. Le site du Réseau des bibliothèques de Suisse romande (doc.rero.ch) répertorie les volumes numérisés. En outre, des alternatives à Google voient le jour, comme Europeana, la bibliothèque en ligne européenne, qui annonce un nouveau portail pour novembre.

(laf)