Réalité virtuelle

10 octobre 2017 20:34; Act: 10.10.2017 20:34 Print

La téléportation de «Zuck» à Porto Rico fait polémique

L’avatar de Mark Zuckerberg a vanté les vertus de la version immersive de Facebook.

Sur ce sujet
Une faute?

«Ce qui est vraiment magique avec la réalité virtuelle, c’est d’avoir l’impression d’être vraiment sur place.» Depuis le siège californien de Facebook, Mark Zuckerberg s’est livré à un exercice inédit. Casque immersif sur la tête, il s’est exprimé lors d’un direct d’une dizaine de minutes via son avatar. «Rachel et moi ne sommes même pas dans le même bâtiment dans le monde physique, mais c’est comme si nous étions au même endroit et que nous pouvions avoir un contact visuel», s’est-il félicité.

Le patron de Facebook a d’abord fait du teasing pour «une annonce» qui sera faite ce soir à l’occasion d’un événement consacré à la technologie immersive de sa filiale Oculus. Tout sourire, il s’est ensuite ­téléporté avec sa collègue Rachel à Porto Rico avec, en arrière-fond, les zones sinistrées depuis le passage de l’ouragan Maria le mois dernier. Mark Zuckerberg a justifié sa présence virtuelle sur les lieux en évoquant le don de 1,5 million de francs fait par son groupe et l’établissement de «cartographies de la population» de concert avec la Croix-Rouge.

La forme utilisée par Mark Zuckerberg a été diversement appréciée. «Cela doit être à peu près la chose du plus mauvais goût que j’aie eu l’occasion de voir cette année», a jugé un journaliste du site Thenextweb.

Alphabet, maison mère de Google, avait davantage convaincu avec son engagement de restaurer les services de téléphonie mobile de Porto Rico via ses ballons solaires transmetteurs.

(laf)