Web

11 août 2016 11:56; Act: 11.08.2016 11:58 Print

Adblock Plus relève le défi lancé par Facebook

L'éditeur du logiciel permettant de bloquer les pubs en ligne a promis de contourner le système mis en place par le réseau social pour le neutraliser.

storybild

Adblock Plus a confiance en sa communauté de développeurs pour contourner la solution de Facebook. (Adblock Plus)

Sur ce sujet
Une faute?

«Ne vous inquiétez pas!! Nous serons très bientôt de retour pour vous protéger», a promis Adblock Plus sur sa page Facebook aux utilisateurs du réseau social. L'éditeur allemand réagissait à l'annonce mardi d'une modification du code de Facebook. Celle-ci rend ses publicités indétectables par les logiciels de blocage de pubs sur ordinateur, de sorte qu'elles resteront visibles par les utilisateurs faisant l'usage de ces logiciels complémentaires pour navigateur web.

«Nous avons juste besoin d'un petit coup de main ;)», ajoute Adblock Plus, qui s'appuie sur le fait que son logiciel est open-source et peut donc être amélioré par sa communauté de développeurs. Facebook n'a évidemment donné aucun détail technique sur la solution trouvée pour contourner les bloqueurs de pubs tels qu'Adblock Plus. Le défi pourrait donc s'avérer difficile à relever. Mais Tim Schumacher, l'un des cofondateurs du logiciel, est confiant: «J'ai plein espoir en nos formidables développeurs et communauté d'Adblock Plus pour éradiquer les pubs indésirables de Facebook... dans quelques jours!»

Racket dénoncé par Facebook

Mardi, Facebook avait dénoncé le système de racket mis en place par les bloqueurs de pubs et mis en avant les outils à disposition des utilisateur pour gérer l'affichage des pubs sur le réseau social: «Plutôt que de payer les sociétés de logiciels antipub pour débloquer les publicités que nous affichons - ce que certaines de ces sociétés nous ont invités à faire dans le passé -, nous donnons le contrôle aux gens avec des mises à jour de nos préférences publicitaires et nos autres outils de contrôle publicitaires», indique-t-il. Les utilisateurs pourront par exemple régler les paramètres de leur compte pour sélectionner des thèmes qui ne les intéressent pas et sur lesquels ils ne veulent donc plus voir de publicité, ou encore pour cesser de voir des annonces d'entreprises ou d'organisations qui les ont ajoutés à leurs listes de clients. Adblock Plus avait quant à lui répondu dans un billet de blog en traitant Facebook d'«anti-utilisateur». «Les utilisateurs ne devraient-ils pas avoir le pouvoir de décider par eux-mêmes ce qu'ils veulent bloquer?» avait-il riposté.

(man/afp)