Cybersécurité

31 mars 2017 06:51; Act: 31.03.2017 07:33 Print

Le nouvel iPhone de Trump peut être piraté

Le nouveau téléphone du président américain n'est pas à l'abri d'attaques de pirates chinois ou russes, selon des experts en cybersécurité.

storybild

(Photo: DR/Photo d'illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

Donald Trump, utilisateur assidu de Twitter, utilisait jusqu'ici un appareil Android et vient de changer récemment de téléphone pour un iPhone. Mais le risque de piratage perdure, selon des experts en cybersécurité.

«Je peux garantir que les Russes et les Chinois tenteront de lancer une attaque», estime John Dickson, un ancien responsable de la cybersécurité de l'U.S. Air Force et consultant pour la société Denim Group au Texas.

Donald Trump utilisait jusqu'ici un appareil Android, dont les spécificités n'ont pas été révélées, mais que des journalistes avaient identifié comme un vieux modèle de téléphone Samsung non sécurisé.

Le chef des réseaux sociaux à la Maison Blanche, Dan Scavino, a confirmé cette semaine que Donald Trump «utilise son nouvel iPhone sur Twitter depuis plusieurs semaines».

Hyperactivité dangereuse

Pour John Dickson, le risque de piratage du téléphone du président dépend beaucoup de son utilisation. «Si c'est un appareil à usage limité, le risque est minime. Mais aussitôt que vous commencez à cliquer sur quelque chose, à télécharger des applications, à autoriser l'accès à votre téléphone, c'est là que les choses deviennent très sérieuses», prévient le spécialiste.

Les téléphones portables peuvent être piratés et permettre à l'auteur de l'attaque de se servir du micro comme appareil d'écoute, d'accéder à la caméra, de géolocaliser le téléphone ou même de prendre le contrôle de l'appareil. L'ancien président américain Barack Obama utilisait un BlackBerry, puis un autre smartphone sécurisé avec des fonctions limitées.

«Pot de miel»

Le changement de téléphone de Donald Trump «réduit massivement, mais ne supprime pas complètement les risques de sécurité», estime également Nicholas Weaver, chercheur à l'Institut international des sciences de l'informatique en Californie.

Il présume que des gouvernements étrangers tenteront de pirater le téléphone présidentiel mais que les services de renseignement américains l'ont peut-être déjà modifié pour s'en servir de «pot de miel», une technique utilisée pour attirer, identifier et neutraliser les pirates.

Nicholas Weaver avait écrit sur son blog que l'utilisation par Donald Trump d'un modèle Android dépassé ouvrait une brèche sécuritaire et que le téléphone du président pouvait «être compromis par un ou probablement plusieurs services de renseignement étrangers».

Le mois dernier, un élu démocrate de Californie, Ted Lieu, avait demandé une enquête. Il estime que l'utilisation de son vieux téléphone par Donald Trump représente un danger pour la sécurité nationale des Etats-Unis.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • gus le 31.03.2017 07:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    w00t !

    Sans blague ! Un smartphone que ce soit le mien, celui du pape ou de Trump, si un pirate veut entrer dedans, il le fera. Il y avait vraiment besoin d'experts en cybersécurité pour savoir ça ?

  • Urs Kaufmann le 31.03.2017 08:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bonjour

    Oh my god ! Je me demande si l'iPhone de Mmes/Mrs., Leuthard, Sommaruga, Mauer, Burkhalter, Schneider-Ammann, Parmelin et Berset ont les mêmes soucis car on entends plus parler de Trump en suisse, que des nos conseillers fédéraux ! Comment se portent-ils ? (Nos C.F.) Qu'est-ce qu'ils twittent ? Qu'est ce qu'ils font, est-ce qu'ils peuvent recevoir d'autres chefs d'état dans leur résidences privés protégés par des gardes de corps, payés par les impôts des contribuables ? vous croyez qu'aux États Unis Mme Leuthard fait la une des journaux car elle a changé de natel ? Hahahahahahahahaba

  • Erwaz le 31.03.2017 07:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Twitter

    En même temps si il peut plus Twitter er ses conneries ça arrangerait pas mal de monde.

Les derniers commentaires

  • Grump le 02.04.2017 19:52 Report dénoncer ce commentaire

    Evidemment

    Comme tous les iphones.

  • Marc Bjorg le 01.04.2017 23:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Version Sécurisée

    Apple vends des versions sécurisées au Gouvernements.

  • Raoul le 31.03.2017 17:42 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi pas la CIA

    Je pencherai plutôt pour un piratage de la CIA, en jurant que cela est le fait des Russes ou Chinois ! Voir avec les révélations de ce jour, cela a un sens !

    • jlc le 03.04.2017 02:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Raoul

      info vite mise sous le tapis par nos amis qui nous veulent du bien et qui n'aiment pas le Trumpistan !

  • heuuuuuu le 31.03.2017 15:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    heuuuu

    non, mais srx, vous pensez vraiment que les hauts places des usa comme les dirigeants de l armee, la cia et tt leurs bazard laisseraient le mec mettre en peril la securite du pays sans lui confisquer son tel? ca me semble bien improbable pour un pays qui se gene pas de semer la pagaille dans le monde entier

  • Soros. le 31.03.2017 10:16 Report dénoncer ce commentaire

    Propagande quand tu nous tiens...

    C'est marrant, les 'experts' craignent qu'il se fasse pirater son tél. par les Russes ou les Chinois mais pas par la NSA...