iOS 8

29 août 2014 14:10; Act: 29.08.2014 14:11 Print

Apple confine les données de santé des utilisateurs

Sous le prochain système iOS 8, les développeurs d'apps ne pourront pas revendre les données sensibles récoltées via l'outil HealthKit en vue d'une exploitation publicitaire.

Sur ce sujet
Une faute?

Apple a pris les devants. Avant la sortie d'iOS 8, la prochaine version de son système d'exploitation mobile, la firme de Cupertino a mis à jour les conditions d'utilisation du kit de développement HealthKit, la plateforme permettant aux développeurs de récupérer des données de santé des utilisateurs liées à la santé (rythme cardiaque, exercice physique, etc.).

Sa politique de confidentialité a été durcie afin de protéger la vie privée des utilisateurs du futur système d'exploitation mobile. Les développeurs ne pourront en effet pas revendre à des tiers, tels que les annonceurs, les informations personnelles récoltées, rapporte le «Financial Times». Des assurances ou des entreprises pharmaceutiques ou de l'agro-alimentaire ne devraient donc pas être en mesure d'exploiter ces données pour des publicités ciblées.

A moins qu'Apple ne cherche à défendre sa chasse gardée. Bloomberg a récemment annoncé que des discussions entre Apple et UnitedHealth, la plus grande compagnie d'assurance des Etats-Unis, ainsi qu'avec Humana, avaient eu lieu, rapporte le site Zdnet.

La firme américaine devrait dévoiler une nouvelle version de son smartphone, mais peut-être aussi sa montre interactive, lors d'un événement prévu le 9 septembre prochain à Cupertino.

(man)