Interaction

21 mai 2012 10:23; Act: 21.05.2012 12:14 Print

Le capteur Leap fait de l'ombre au Kinect

La start-up Leap Motion a dévoilé un système de reconnaissance de mouvements 3D d'une grande précision.

Sur ce sujet
Une faute?
Signalez-la nous!
Envoyer

Le système de reconnaissance de mouvements Kinect a un nouveau concurrent. Et pas des moindres! La start-up Leap Motion, basée à San Francisco, a en effet dévoilé un capteur gestuel 3D qui se revendique être 100 fois plus précis que celui de Microsoft.

Le système a l'ambition de changer la manière dont nous interagissons actuellement avec nos ordinateurs, en se passant de souris, de pavé tactile, voire même de clavier. L’appareil de petite dimension se connecte à l’aide d’une prise USB à l’ordinateur et permet de traduire en commandes les mouvements de la main ou des objets que l’on approche du dispositif, comme on peut le voir dans le reportage vidéo du site spécialisé Cnet.com.

La société ne révèle pas quels types de capteurs le système utilise mais elle a mis à disposition des développeurs un kit de développement (SDK) pour les encourager à créer des applications tierces compatibles.

Sa précision atteint le 1/100 de millimètre et la sensibilité du mécanisme peut être calibrée de sorte que l'utilisateur ne soit pas obligé de se fatiguer en gardant constamment les bras levés, comme dans le célèbre film «Minority Report» avec Tom Cruise.

«Les écrans tactiles sont très limités en terme d'interaction - ils permettent d’aller à gauche, en bas, à droite, en haut, mais ils ne permettent pas d’aller en avant, en arrière, ni ne traduisent les angles et la vitesse. Ils ne permettent par exemple pas d’attraper un objet, de le déplacer pour le modeler», affirme Michael Buckwald, confondateur de la start-up créée il y a deux ans.

Le dispositif coûte moins de 70 francs et sera disponible à partir du mois de décembre. La société a toutefois déjà ouvert les pré-commandes sur son site.


Démonstration du système Leap Motion

(man)