Etats-Unis

28 décembre 2016 10:00; Act: 28.12.2016 12:14 Print

La police veut cuisiner un appareil, témoin potentiel

Afin d'élucider un meurtre, des enquêteurs de l'Arkansas cherchent à récupérer les infos enregistrées par l'assistant personnel Amazon Echo, mais son fabricant refuse de les livrer.

storybild

L'Amazon Echo fonctionne comme un haut parleur qui s'active par la voix. Il est capable de contrôler d'autres objets connectés de la maison. (Photo: Keystone/AP/Mark Lennihan)

Une faute?

L'affaire rappelle celle de l'attentat de San Bernardino, dans laquelle le FBI avait demandé, en vain, à Apple de déverrouiller l'iPhone de l'un des terroristes impliqués dans la fusillade. Elle avait fait 14 morts et 22 blessés, en décembre 2015.

Dans l'espoir d'élucider un homicide, les autorités policières de Bentonville, dans l'Arkansas, ont récemment demandé au géant de l'e-commerce Amazon de leur livrer les enregistrements audio et autres infos de l'Amazon Echo, assistant personnel connecté contrôlé par la voix, d'un certain James Andrew Bates. Cet homme est poursuivi pour le meurtre de Victor Collins retrouvé mort, en novembre dernier, rapporte The Information.

L'objet connecté pourrait avoir été le témoin du crime, mais Amazon s'est refusé à livrer les données stockées sur ses serveurs pour des questions de confidentialité et de respect de la vie privée, rapporte le site Mashable.

James Andrew Bates avait d'autres objets connectés dans sa maison, dont un appareil permettant de contrôler la consommation d'eau. D'après celui-ci, il aurait utilisé près de 530 litres d'eau entre 1 h et 3 h du matin. Cela pourrait être l'indice que le suspect a cherché à nettoyer la scène du crime.

(man)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Willy le 28.12.2016 10:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Aïe aïe aïe

    Le respect de la vie privée, c'est vraiment quand ça les arrange...

  • Abduul le 28.12.2016 10:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mauvais traitements

    Ah! Ces appareils même en les tabassant ne parlent pas contrairement aux humains

  • Bon sens le 28.12.2016 10:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comment dire...

    Entrave à l'action pénale !

Les derniers commentaires

  • Fred le 28.12.2016 23:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Big Brother

    Ce qu'il faut comprendre dans cette info, c'est que tout les appareils électroniques qui répondent à votre voix enregistre tout ce qui se passe autour de vous en permanence et tout est stocké sur les serveurs des fabricants. Exemple smart tv donc si vous ne voulez pas être écouté par ces appareils, les fabricants vous conseillent de vous éloigner de l'appareil...vive la fin de la vie privée ABE

  • peter le 28.12.2016 19:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    es ce que ces données existe encore?

    il se peut bien que Amazone n'a simplement plus ces données ... ils n'y sont pas obligé de garder l'audio!

  • jps le 28.12.2016 17:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    a charge

    les objets connectés pour apporter des preuves à charge ou à decharge. Amazon en refusant de donner les infos sont complices .

  • SanchoPanza le 28.12.2016 15:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Foutaises

    Et quid de toutes les informations envoyées aux constructeurs sans notre consentement pour soit-disant améliorer les produits ?

  • Pebe le 28.12.2016 15:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    N'importe quoi

    Il y a meurtre et on veux protéger la sphère privée !! À quel stade la complicité d'assasinat ?