Assistants vocaux

15 septembre 2017 22:36; Act: 15.09.2017 22:42 Print

«South Park» détourne des enceintes connectées

Le dernier épisode de la série télévisée d'animation a fait son petit effet dans les salons des téléspectateurs.

storybild

La voix du personnage d'Eric Cartman a interagi avec les enceintes connectées des téléspectateurs. (dr)

Une faute?

La reprise de la nouvelle saison de «South Park», la 21e, n’a pas laissé les téléspectateurs indifférents cette semaine. Particulièrement les possesseurs d’une enceinte connectée Amazon Echo ou Google Home qui ont pour la plupart bien ri, au vu des réactions sur Twitter. Les scénaristes de la célèbre série TV d’animation, habituée à la controverse, se sont en effet amusés à intégrer des dialogues qui ont eu un effet direct sur ces appareils dits intelligents.

Dans le dernier épisode, qui traitait des récents événements de Charlottesville et de l’émergence des assistants personnels, le personnage d’Eric Cartman interagissait à maintes reprises avec les assistants virtuels Alexa et Google Assistant via des commandes vocales. Résultat: au domicile des téléspectateurs, les enceintes connectées se sont activées et ont ainsi répété des vulgarités, que l'on ne prendra pas la peine de traduire, ou ajouté des choses scabreuses à leur liste de courses, tels que «des gros seins», comme on peut l'entendre dans les vidéos ci-dessous:






(man)