Elle avait changé son statut marital

26 janvier 2009 10:31; Act: 26.01.2009 11:53 Print

Condamné pour un meurtre Facebook

Le Britannique qui avait tué sa femme à cause de son profil Facebook a été condamné à la prison à vie avec un minimum de 18 ans par un tribunal de Stafford (centre de l'Angleterre).

Une faute?

Edward Richardson, 41 ans, a été reconnu coupable et condamné tard jeudi soir pour le meurtre de son épouse Sarah, 26 ans, le 12 mai 2008 alors qu'elle séjournait chez ses parents à Biddulph (Staffordshire) à la suite de la séparation du couple quelques semaines auparavant.

Edward «Richardson est devenu furieux quand Sarah a modifié en «célibataire» son statut marital sur Facebook et a décidé d'aller la voir car elle ne répondait pas à ses messages», a expliqué pour l'accusation Fiona Cortese, précisant qu'il était entré par effraction dans le logement.

«Une fois à l'intérieur, il a trouvé Sarah dans sa chambre et l'a agressée de manière frénétique et brutale avec un couteau, puis a tenté de se suicider», a-t-elle poursuivi.

Selon ComputerWeekly.com, c'est le troisième meurtre Facebook commis en Grande-Bretagne. L'année dernière, à Barnsley, dans le South Yorkshire, un homme a tué sa femme avant de se donner la mort. Il avait découvert qu'elle avait annoncé leur séparation sur son profil Facebook.

Un autre homme, habitant de Croydon, a été condamné à la prison à vie en octobre dernier, après que sa femme ait également changé son statut de «mariée» à «célibataire».

afp/man