Rencontre avec le dalaï-lama

09 décembre 2008 10:43; Act: 09.12.2008 11:23 Print

Des internautes chinois payés pour critiquer Sarkozy

par Michel Annese - Les réactions des Chinois ont été virulentes après la rencontre entre Nicolas Sarkozy et le dalaï-lama. Les critiques sur le Web auraient été payées par le gouvernement chinois.

Une faute?

La rencontre de samedi dernier à Gdansk, en marge des célébrations du 25ème anniversaire de l’attribution du prix Nobel de la paix à Lech Walesa, n’a pas été digérée par les autorités chinoises et les critiques ont rapidement fusé sur le Web de la part d’internautes offusqués. Le président français a même été défini de «criminel» et de «grand idiot de l’Histoire» sur les principaux portails internet de Chine, selon Libération.fr.

Interventions payées

Cependant, toutes ces critiques doivent être relativisées car certains Chinois auraient été payés pour déstabiliser le président français. Selon le journal français La Tribune, chaque critique envers Sarkozy sur le Web a ainsi été payée 5 fens, soit environ 1 centime de francs.

La brève rencontre n’a pas fini d’attiser la colère des Chinois. Ainsi, un sommet sino-européen qui avait été prévu à Lyon la semaine dernière a été annulé et l’ambassadeur de France en Chine, Hervé Ladsous, a été convoqué dimanche par le ministère des Affaires étrangères chinois, a fait savoir la chaîne de télévision CCTV. Un boycott des produits français avait même été lancé suite à cette rencontre, mais l’appel n’a pas eu l’effet escompté puisque les supermarchés Carrefour de la capitale chinoise étaient toujours aussi bondés le week-end dernier.