Web

24 juin 2013 22:25; Act: 24.06.2013 22:34 Print

Des objets bientôt admis dans Google+

La firme de Mountain View travaillerait sur un service de catalogage de biens personnels, intégré à son réseau social.

Sur ce sujet
Une faute?

Le géant du web aurait l’intention d’ajouter une dimension sociale aux objets possédés par ses utilisateurs. La firme aurait dans ses cartons un service qui devrait venir se greffer à son réseau Google+, selon le blog Google Operating System. Baptisé «Google Mine», jeu de mot entre le pronom possessif anglais («le mien»), ce système ne serait actuellement disponible qu’à l’interne de l’entreprise de Mountain View.

«Google Mine» devrait notamment permettre de garder une trace des objets physiques d’un utilisateur, tel que ses livres, ses CD, ses DVD, ses vêtements, ses téléphones, ses vélos et tout autre produit. Le but de cette innovation? Cataloguer les biens que l’on possède, que l’on convoite ou que l’on veut montrer à ses cercles d’amis. Leur propriétaire pourra ainsi les prêter ou éventuellement les vendre à des tiers. Des règles de confidentialité permettront de définir les «amis» autorisés à visionner ces informations, précise Google Operating System.

Sans démentir l’existence du service, Google s’est contenté de déclarer au site TechCrunch que ses équipes «sont toujours en train de tester de nouvelles fonctionnalités pour améliorer l’expérience en ligne de ses utilisateurs».

(man)