Android

12 janvier 2018 14:44; Act: 12.01.2018 14:44 Print

Les appels «FaceTime» de Google se passent d'app

Certains utilisateurs de mobiles Android n'ont désormais plus besoin d'installer d'app pour recevoir des appels vocaux et vidéo provenant de Google Duo.

storybild

Google tente de promouvoir son propre service d'appels vidéo. (Photo: Keystone/AP/Jeff Chiu)

Une faute?

Google Duo, sorte de FaceTime d'Apple, semble devenir de plus en plus l'app Android prédéfinie pour les appels vidéo. Google vient d'ailleurs de déployer récemment une fonctionnalité qui pourrait lui permettre d'augmenter son adoption auprès des utilisateurs. En effet, certains appareils mobiles peuvent désormais recevoir les appels audio et vidéo générés par cette app d'appels vidéo et audio sans qu'elle soit installée sur le smartphone.

A noter que la prévisualisation de l'image vidéo de l'appelant, avant même d'avoir accepté l'appel, est aussi de la partie. Et à la fin de la conversation téléphonique, une notification invitera la personne à installer l'app afin qu'elle puisse aussi passer des appels.

Selon le site spécialisé Android Police, cela est rendu possible grâce à la fonctionnalité App Preview Messaging des Google Play Services. Celle-ci a été lancée en 2016, simultanément à l'app de messagerie instantanée Allo du géant du web.

Les iPhone et les autres mobiles qui ne tournent pas sous Android ne sont évidemment pas concernés par cette réception d'appels. D'autres facteurs limitent aussi la fonctionnalité sur les appareils Android, mais ils n'ont pas été détaillés.

Service bientôt en version web

L'app Google Duo devrait par ailleurs bientôt être déclinée en version web et supporter les appels de groupe. C'est ce qu'a confirmé sur Twitter Justin Uberti, ingénieur en chef de la plateforme, qui répondait aux questions d'un internaute.


Skype adopte le chiffrement de Signal

Quant au concurrent Skype, filiale de Microsoft, le service a commencé à tester la technologie de Signal de chiffrement de bout en bout des conversations. Déjà adopté sur WhatsApp, Facebook Messenger ou encore Google Allo, ce système de sécurité est pour le moment rendu disponible uniquement dans la version bêta (programme Skype Insider) de l'app. La protection concerne les appels audio, les messages texte, les images et les fichiers audio et vidéo, mais pas les discussions de groupe et les chats vidéo.

(man)