Gaming

12 février 2018 20:53; Act: 12.02.2018 20:53 Print

Les jeux piratés risquent de débarquer sur la Switch

Des hackers ont installé le système Linux sur la console de Nintendo, ouvrant la voie à de nouvelles possibilités.

storybild

En neuf mois, plus de Switch ont été vendues que de Wii U en cinq ans. (Photo: Keystone/Ronald Wittek)

Sur ce sujet
Une faute?

Photo à l’appui, un groupe de hackers connu sous le nom de Fail0verlow a revendiqué sur Twitter être parvenu à faire tourner un système d’exploitation tiers, à savoir la distribution Linux Debian, sur la petite console hybride Switch de Nintendo. Généralement, il s’agit de l’une des étapes préliminaires qui ouvrent la voie à diverses manipulations, comme celles permettant de détourner la console de sa fonction première, mais aussi d’installer des jeux vidéo piratés.


Si les détails de l’exploit venaient à être partagés, ce serait un coup dur pour Nintendo, qui perdrait ainsi des revenus considérables. Ceci d’autant plus que les bidouilleurs expliquent avoir exploité une faille matérielle du processeur Tegra X1 de Nvidia située au niveau de la mémoire de démarrage. Nintendo ne pourra donc pas la corriger via une mise à jour logicielle sur les appareils déjà disponibles sur le marché, rapporte le site TechCrunch. La seule solution consisterait à équiper les futurs exemplaires de la Switch d’une nouvelle puce Tegra X1 modifiée. Mais cela pourrait prendre du temps.

Pour rappel, la Switch s’est écoulée à plus de 15 millions d’exemplaires l’année passée. En outre, pas moins de 47 millions de jeux vidéo pour la console du géant nippon ont été vendus jusqu’au 31 décembre dernier.

(man)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • switch le 12.02.2018 22:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    a reflechir

    Depuis l'histoire du jeux vidéo, chaque console hackée à augmenté ses ventes simplement parce que cela est attrayant d installer des jeux "gratuits" plutôt que des jeux payants sur d'autres plateformes... Alors "coup dur"... A revoir.

  • Un gentil hacker le 12.02.2018 23:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    coquille

    C'est "fail0verflow" et pas "Fail0verlow"

  • Switch le 12.02.2018 22:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Toujours à lheure

    Cette info est sortie il y a 3 semaines

Les derniers commentaires

  • Anon Ymous le 13.02.2018 13:56 Report dénoncer ce commentaire

    Il était temps

    Génial, elle vaut enfin son prix

  • Fabr le 13.02.2018 13:18 Report dénoncer ce commentaire

    Oui et non.

    Les PSP se sont vendu par millions surtout parce qu'elles permettaient de lancer n'importe quel émulateur vers la fin de sa vie... Et bien sur pour les jeux piratables aussi... du coup, c'est a double tranchant.

    • rayban le 13.02.2018 20:03 Report dénoncer ce commentaire

      la Fin non le début

      la fin de sa vie??? mdr la psp a étais hacké des le départ avec le firmware 2.0

  • Anonintendo le 13.02.2018 12:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comme d hab

    Les consoles Nintendo nont jamais tenu longtemps face au piratage. Ça ne les a jamais empêché de faire du benèf. Enfin, y en a quand même marre des hacker. De grosses peines dissuasives se perdent.

  • Tom Hate le 13.02.2018 09:54 Report dénoncer ce commentaire

    Trop tôt pour Nintendo

    Le problème de ce hack, c'est qu'il arrive trop tôt pour Nintendo. En revanche chez Sony, c'est déjà 5 ans de vente de PS4, si le jailbreak arrive aujourd'hui, cela pourrait même être un avantage commercial avec une augmentation des ventes en fin de vie et une embellie des statistiques pour préparer l'arrivée de la PS5 !

  • Jean le 13.02.2018 08:47 Report dénoncer ce commentaire

    Jailbreak

    Merci de suivre l'actualité de Sony, pareil pour la PS4