Web

11 septembre 2017 17:07; Act: 11.09.2017 17:09 Print

PewDiePie dérape encore, un développeur l'attaque

Un créateur de jeux vidéo a menacé la star de YouTube à la suite d’une injure raciste proférée lors d’une diffusion en direct.

storybild

Le youtubeur suédois Felix Kjellberg, alias PewDiePie, 27 ans. (YouTube)

Sur ce sujet
Une faute?

PewDiePie s’est de nouveau fait épingler pour des propos racistes. Felix Kjellberg, de son vrai nom, testait le jeu vidéo «PlayerUnknown’s Battlegrounds», au cours d’un streaming en direct, lorsqu’il a traité de «fucking nigger» («putain de nègre») un adversaire virtuel difficile à abattre. Le Suédois s’est rapidement excusé déclarant, avec le sourire, qu’il ne voulait pas utiliser l’insulte «d’une mauvaise manière».


Malgré ces explications, cet énième dérapage de la star de YouTube n’a pas laissé indifférent Sean Vanaman, cofondateur du studio Campo Santo. Le créateur du jeu vidéo «Firewatch» est monté au créneau sur Twitter en expliquant que sa firme allait employer le DMCA (loi américaine qui lutte contre les violations de droits d’auteur) pour demander la suppression de tous les contenus de PewDiePie sur «Firewatch» et les futurs jeux du studio. «Je n’en peux plus de ce gamin qui se fait de l’argent avec ce que nous réalisons», a-t-il argumenté.

PewDiePie, qui revendique 57 millions d'abonnés à sa chaîne YouTube, n’en est pas à sa première polémique. En raison de blagues antisémites en février dernier, il avait notamment perdu son contrat avec le réseau Maker Studios, propriété de Disney. YouTube a aussi annulé la deuxième saison d’une téléréalité dont il était la vedette.

(man)