Lausanne (VD)

26 août 2014 10:25; Act: 26.08.2014 17:51 Print

Un studio de jeu vidéo romand tape dans le mille

par Laurent Favre - Le jeu pour iOS «The Firm» plane sur les hit-parades de l'App Store. Le joueur y incarne un boursicoteur obnubilé par l'appât du gain.

The Firm (iOS) | Trailer from Sunnyside Games on Vimeo.

Sur ce sujet
Une faute?

Le top 10 dans plus de 125 pays. Numéro 1 en Suisse et numéro 2 en Amérique du Nord. C'est le tableau de chasse rêvé obtenu par le jeu «The Firm» dans les classements de l'App Store, dans la catégorie «Nouveautés». Pour son premier jeu vidéo, le studio lausannois Sunnyside Games a frappé un grand coup. «Les gens s'identifient au jeu jusqu'à en faire des vidéos sur YouTube», se réjouit son cofondateur Gabriel Sonderegger. Dans «The Firm», le joueur est un trader qui, sous la pression du temps, doit départager les bonnes ou mauvaises actions à saisir pour son portefeuille. Comme le monde de la finance est impitoyable, l'échec se paie cash, par une défenestration.

Avec déjà plus de 30'000 téléchargements sur l'App Store d'Apple, le succès de «The Firm» a dépassé les espérances de ses créateurs, sans compter que le jeu sera bientôt disponible sur les plateformes Android et Windows Phone. «On se fait plaisir, mais on reste les pieds sur terre, tempère Daniel Néphi Muller. On ne sait pas combien de fois ça va nous arriver!».

Le studio lausannois en avait développé l'idée en moins de vingt-quatre heures, avant de la peaufiner durant deux mois. Il a senti qu'il y avait un coup à jouer dans un secteur en pleine croissance. Le buzz généré par une bande-annonce bien soignée, le soutien de la communauté suisse des gamers sur les réseaux sociaux et un excellent test sur un site référence en jeux vidéo ont fait le reste en propulsant «The Firm» en tête des charts. Seul un petit bug chez Apple a risqué de gâcher la fête quand, en plein boom du jeu sur l'App Store, celui-ci est resté inaccessible durant une heure.

Pour les 5 membres de Sunnyside Games, les recettes générées par le jeu, vendu 1 fr. sur l'App Store, sont tout bonus pour «Towaga», leur jeu vidéo phare dont la sortie est attendue pour la fin de l'année. Le studio avait en effet bouclé au printemps avec succès une campagne de financement de 25'000 fr. sur la plateforme suisse wemakeit.