«Tous à poil»

03 décembre 2009 09:29; Act: 03.12.2009 09:31 Print

Un groupe vaudois se met à nu dans son clip

par Fabrice Aubert - Le sulfureux rappeur Robert Roccobelly a créé un nouveau groupe avec trois musiciens vaudois. Et pour leur premier clip, Rocco et ses frères jouent en tenue d’Adam.

Der TV-Player benötigt einen aktuellen Adobe Flash Player: Flash herunterladen
Rocco et ses frères: «Tous à poil».
Une faute?

Actif depuis plusieurs années dans le milieu hip-hop, Robert Roccobelly adore relever des défis. Il avait récemment monté une sorte de pièce de théâtre musicale avec DJ Eagle intitulée «Rap Titan».

Il a maintenant décidé de monter un projet instrumental avec trois musiciens: un bassiste, un batteur et un pianiste. La première prestation de Rocco et ses frères a eu lieu l’été dernier au D! Club de Lausanne dans le cadre du Transat Festival. Une prestation qui avait fait beaucoup de bruit en raison de l’accoutrement de Robert Roccobelly. «J’étais entré sur scène avec juste un string et une cape que j’ai enlevés au cour du morceau pour finir intégralement nu», nous raconte le rappeur qui s’est tout de même rhabillé par la suite. «La démarche a été très bien accueillie tant par le public que par les organisateurs du festival, parce que cela n’a rien de sexuel. Je voulais montrer aux gens que j’étais prêt à le faire et qu’il n’y a pas eu mort d’homme».

Le leader du groupe demandera-t-il alors au public de se dénuder lors des prochains concerts? «Bien sûr oui, c’est clair», se réjouit Roccobelly. «Après s’ils ne le font pas c’est pas grave, ce n’est pas le but absolu de la démarche! L’idée est de se décontracter et de sortir de ce regard si important dans notre société où il faut avoir les dernières sapes à la mode».

«On n’est pas en train de faire du porno»

Le groupe interprétait le morceau «Tous à poil» pour lequel il vient de réaliser un clip mis en ligne en début de semaine. Le scénario est simple : les quatre musiciens jouent cette chanson intégralement nus à l’exception d’une cape pour le MC. Mais la vidéo, réalisée par la boîte lausannoise Lacoza Movuie Maker joue avec la nudité ne dévoilant pas – ou très peu - les parties génitales des protagonistes. «On n’est pas en train de faire du porno. Le but du clip n’était pas de choquer les gens mais d’en rire».

«Je voulais proposer un truc assez fort visuellement, tout en étant assez simple à réaliser. Mais même si on est à poil c’est pas le principal. Ce qui compte, c’est qu’on est en train de jouer la chanson en live et le côté décalé c’est qu’on le fait à poil. Mais tout se fait dans un esprit festif et positif pour contraster avec l’esprit un peu ‘balais dans le c**’ régnant un peu partout».

Une vidéo faite pour le web

Un clip comme «Tous à poil» a peu de chances de passer sur les chaînes de télévision. «Je dois avouer que toute ma démarche musicale se fait sans penser à la télévision», nous explique Roccobelly. «L’univers que je propose est lié au monde de la nuit, aux clubs, c’est un truc pour adultes donc cela n’a rien à voir avec la télévision qui est un média grand public qui brasse un peu tout et rien. Donc je ne me pose pas du tout la question de savoir si cela va passer ou pas, le but est de le balancer sur internet».

Les projets de Rocco et ses frères sont de faire un maximum de concerts. Les promoteurs ne risquent-ils pas d’être frileux à l’idée de programmer un rappeur débarquant nu sur scène? «Non, au contraire je pense que ça va les encourager», affirme Robert Roccobelly précisant : «A part ça je me suis mis à nu une fois mais je ne vais pas le faire systématiquement parce que mon but est de surprendre les gens».

Rocco et ses frères joueront demain, vendredi 4 décembre au Vème de Vevey