Danakil à Caribana

05 juin 2015 06:00; Act: 05.06.2015 12:02 Print

«On a grandi ensemble en colonie de vacances»

par Julien Delafontaine - Le combo français de reggae Danakil fera chalouper la foule le vendredi 5 juin 2015 avec ses titres aux textes humanistes et militants.

storybild

Balik (au centre, T-Shirt brun) est le parolier du groupe qui s'est formé en 2000. (Photo: dr)

Sur ce sujet
Une faute?

Danakil «A tes côtés» Live à la Cigale, à Paris, en 2015

La bande, formée sur les bancs du lycée, enchaîne les concerts depuis quinze ans. Ces temps, c’est avec «Entre les lignes», 4e album studio, qu’elle est sous les projecteurs. Pourtant, à Caribana, Danakil jouera aussi d’anciens morceaux. «Pour faire la fête avec les gens», justifie Balik, le chanteur.

Balik, après toutes ces années, vous réjouissez-vous encore autant de monter sur scène?
Oui, c’est toujours un bonheur pour nous de se produire en public. On a la chance de fouler des grandes scènes, de jouer dans des conditions exceptionnelles. Quel groupe n’apprécierait pas de réaliser son rêve au quotidien?

Vous êtes nombreux dans Danakil. La cohabitation ne doit pas toujours être facile...
Si. Elle est naturelle. Depuis l’âge de nos 17 ans, on passe la moitié de l’année en tournée. On peut dire que l’on a grandi ensemble en colonie de vacances. De ce fait, l’équipe est très soudée et nous sommes tous complémentaires.

Pourtant, à l’écriture des textes, vous la jouez en solo.
Effectivement. Depuis que l’on existe, c’est moi qui ai écrit les paroles de tous nos morceaux. En fait, je n’ai jamais reçu des propositions des autres membres. Je crois que cela arrange bien l’équipe que ce soit moi qui m’y colle.

Vous êtes peu radiodiffusés. Qu’est-ce qui fait votre succès?
On joue une musique populaire qui parle aux gens. Elle véhicule certaines valeurs fédératrices. A nos débuts, c’est grâce au bouche-à-oreille des spectateurs que l’on a percé. Aujourd’hui, avec internet, on arrive plus facilement à partager notre musique. Le manque de soutien des radios est moins handicapant.
Danakil «Marley»

Programme du vendredi 5 juin 2015
Grande Scène

19h30 Ben l’Oncle Soul
21h45 Gentleman
0h John Newman.
Scène du Lac
18h45 Colveen
20h30 Danakil
23h Cee-Roo
1h15 The Bloody Beetroots (DJ Set).
Scènes DJ
19h30 Losted
21h45 Storik
23h AnonymOut
0h Nata aka Ladynoon
1h Phidrix;
1h Mr Chug.

Caribana Festival
Du 3 au 7 juin 2015 à Crans-près-Céligny. Billetterie, programme et infos: www.caribana-festival.ch