The Clive à Festi'neuch

09 juin 2016 01:18; Act: 09.06.2016 09:29 Print

«On aime avoir la classe en balançant du bruit»

par Fabien Eckert - The Clive, groupe biennois de rock, vernit son 1er album à Festi'neuch qui ouvre jeudi 9 mai 2016. Attention: pépite!

storybild

Les rockers ont hâte de «transpirer et casser des cordes» en live . (Photo: DR)

Sur ce sujet
Une faute?

Le combo envoie du lourd. Sa musique s'inscrit dans la même veine que celle de The Hive, Arctic Monkeys ou Oasis. The Clive fait preuve d'une sacrée maturité alors même qu'il n'a sorti qu'un album, «Two Wrongs Don't Make a Clive». Julien, bassiste, en parle avant de le présenter à Festi'neuch.

A quand remonte la formation du groupe?
C'était il y a 7 ans, mais avec le batteur actuel, ça fait 2 ans. Avant ça, on tapotait juste ensemble. On s'est rendu compte que, même en faisant n'importe quoi avec les potes, ça donnait un truc cool. Après avoir gagné des tremplins en festival, comme au Rock Altitude, on s'est dit qu'on devait enregistrer un truc potable et voir où ça nous mènerait.

L'album est sorti vendredi 3 juin 2016. Votre sentiment?
On attendait que ça, mettre au monde notre bébé. J’ai encore mal au crâne avec la gueule de bois de cette fête!

Le rock coule dans vos veines.
On n'écoute que ça! Le côté pêchu est naturel chez nous.

Qu'avez-vous recherché avec vos morceaux?
Ils doivent autant faire «bim dans ta gueule» quand tu les entends en live que chier quand tu les écoutes chez toi.

Deux mots sur votre vernissage à Neuchâtel?
C'est presque la maison. Il y a un mélange d'impatience, de stress, de fierté et de peur. Il y aura des proches. Ça rassure. Eux savent ce qu'on vaut. Pour les autres, il nous reste plus qu'à envoyer!

Pourquoi jouez-vous en costard sur scène?
On aime le côté propre et avoir la classe en balançant un maximum de bruit. Seul souci: notre batteur. Il a dû sacrifier l'élégance de la chemise cintrée pour avoir beaucoup plus de liberté dans ses mouvements. Sans ça, il peinait à taper sur ses fûts.

A l'affiche jeudi 9 juin 2016 (complet)
Le Chapiteau: 19h30 Skunk Anansie, 22h The Cranberries. La Lacustre: 18h30 Elvett, 20h45 AaRON. La Marée: 18h Bad Parody, 21h The Clive. Art de rue: 18h Pomme d’Amour, 20h30 Tom le GPS.

Festi'neuch
Du 9 au 12 juin 2016, Jeunes-Rives, Neuchâtel. Billets et infos: www.festineuch.ch